fbpx
Campus
Partager sur

Campus: La création d’une formation anti-bizutage va voir le jour à Caen !

Campus: La création d’une formation anti-bizutage va voir le jour à Caen !

Suite à des soupçons de bizutages, une courte formation anti-bizutage va voir le jour à Caen. Plus de 80 membres de l'association étudiante sont concernés.

A Caen, les présidents de l’association de Caen doivent suivre une formation anti-bizutage en mars. Tout cela parce qu’ils sont soupçonnés de bizuter les nouveaux élèves en médecine ! Nous vous révélons en quoi va constituer cette toute nouvelle formation.

Que s’est-il passé ?

En réalité, il n’y a pas de preuves formelles. Pourtant, les soupçons sont bel et bien présents. Des affaires ont éclatés novembre 2017 dernier.

Voici un témoignage d’une étudiante qui a confié à Ouest France ce qu’elle avait vécu:
« Il m’a fallu du temps pour admettre que j’avais subi des violences. […] J’ai mis du temps à déculpabiliser, à parler. […] On parle souvent du machisme ou du sexisme du monde médical. Ça démarre dès les études de médecine. Je veux […] qu’on arrête de dire que ça n’est pas grave. Si, c’est grave de subir autant puis de reproduire, au nom de la tradition. Si, c’est grave qu’une jeune fille se sente obligée de photocopier ses seins pour s’intégrer.  ».

Suite à ce scandale, Marc Zabalia (le vice président de l’université de Caen) a souhaité prendre la parole: « Nous avons pris conscience de la limite de la prévention que nous faisions jusqu’ici. Nous n’avons pas voulu que ce soit l’université qui dispense la formation pour éviter le sentiment de mise sous tutelle. ».

Mais souvenez-vous, il y a quelques mois à peine, la presse avait relayée du bizutage au sein de IUT. En effet, des filles devaient photocopier leurs seins.

Un système de “point” c’était mis en place. C’est sûrement suite à des scandales dans ce genre que l’université a décidé de réagir.

En quoi va consister cette formation “anti-bizutage”?

En effet, tous les membres de l’association vont devoir être présents. Et on parle de 80 membres en tout. La formation aura donc lieu du 17 au 31 mars prochain.

Au programme, les membres seront formé autours des thèmes suivants: l’accompagnement des événements festifs et d’intégrations, l’image de soi-même sur les réseaux sociaux et enfin les activités à effectuer durant les événements.