fbpx
Campus
Partager sur

Campus: Frédéric Mion est nommé directeur de Sciences Po Paris !

Campus: Frédéric Mion est nommé directeur de Sciences Po Paris !
Partager sur Facebook

La commission a nommé à l’unanimité Frédéric Mion pour le poste de directeur de l’institut d’études politique de Paris. Il est donc de retour à Sciences Po !

En effet, la commission a du choisir entre Isabelle Barth (l’ancienne directrice de l’école de management de Strasbourg ) et Frédéric Mion (actuel directeur de l’IEP qui arrivait à la fin de son premier mandat). C’est donc à l’unanimité que la commission a choisi Frédéric Mion.
Mais qui est Frédéric Mion ? MCE t’offre un retour sur sa carrière.

La carrière déjà bien accomplie de Frédéric Mion

Tout d’abord, le poste de Frédéric Mion en tant que haut fonctionnaire d’état le propulse au conseil d’Etat, où il est auditeur de 1996 à 1999. Ensuite, il devient maître des requêtes de 1999 à 2001. De plus, il intègre le prestigieux cabinet de Jack Lang (l’ancien ministre de l’éducation) où il est conseiller technique ! Et rien que ça ?
Monsieur Mion est ensuite adjoint du directeur général de l’administration publique de 2000 à 20003. Après cela, il est avocat pendant 4 ans au cabinet Allen & Overy. Mais il change complètement d’environnement de travail quand il intègre le secrétariat général de Canal + de 2007 à 2013.

Se carrière est déjà brillante et prestigieuse ! Il faut donc attendre le 1er mars 2013 pour que Frédéric Mion soit nommé une première fois à la tête de Sciences Po.

Le nouveau Sciences Po vu par Frédéric Mion

Connaissant déjà bien le terrain, Frédéric Mion souhaite, pourquoi pas, de réinventer un nouveau Sciences Po d’ici 2022. En effet, ses engagements personnels sont connus déjà de tous ! C’est d’abord un homme convaincu de l’importance du “renouvellement des élites”, il défend avec hargne la liberté d’expression.

De plus, il tend la main à la communauté LGBT en soutenant l’association “Isota” (qui a milité pour le mariage pour tous, et milite aujourd’hui pour l’adoption des enfants lors des couples homosexuels).
Enfin, même si Frédéric Mion ne s’est pas totalement prononcé sur les projets de son “futur Sciences Po”, il s’est néanmoins prononcé le 11 Janvier dernier.

Il projette de faire des nouvelles structures pour ses étudiants: un lieu pour une start-up, une news-room pour les étudiants en journalisme, des salles pour l’innovation, et espaces modulables sont au rendez-vous !