fbpx
Campus
Partager sur

Campus: Que faire quand son stage devient un cauchemar ?

Campus: Que faire quand son stage devient un cauchemar ?
Partager
Partager sur Facebook

Si ton stage devient un véritable cauchemar, prends du recul. Tu trouveras dans tous les cas une solution. Mais il faut d’abord en parler pour que tes soucis cessent !

Tu as l’impression de ne plus être à ta place ? Avec des missions non conformes, un encadrement inexistant ? Si ton stage vire au drame, pas de panique. Il existe toujours des solution, comme interrompre ton stage par exemple.

Un jeune étudiant raconte l’enfer

Grégoire, jeune étudiant en première année de l’IESEG, raconte à letudiant.fr le pire stage de sa vie. Il supportait tous les jours des réflexions désagréables tel que: « Tu ne sais rien faire ! », « Va embêter quelqu’un d’autre avec tes questions » et « Il me demandait si je prenais de la drogue quand je lui faisais répéter parce que je n’avais pas compris ».

Il décide alors de mettre fin précipitamment à ce stage cauchemardesque. Même s’il s’inquiète pour ces crédits invalidés, Grégoire a quand même trouver une solution.

Quelles solutions s’offrent à toi ?

Tout d’abord, tu peux avant toutes choses, aller t‘exprimer directement à ton maître de stage où tu travailles. De plus, le chargé de projet RH et de recrutement chez BNP-Paribas suggère de se montrer volontaire: « Expliquez à votre supérieur que vous avez terminé les tâches qu’il vous a demandé d’effectuer, faites des propositions… C’est à vous de faire l’effort d’aller vers vos collègues et votre supérieur. »

D’autre part, si on te confie des missions trop difficiles, parles-en. Normalement ton école est censé vérifier en amont, si les tâches que l’on te donne ne sont pas trop difficiles. Mais si tu trouves cela hors niveau, parles-en à ton référent de stage encore une fois.

Si l’ambiance de travail ne te satisfais pas, il faut essayer de relativiser. C’est peut être tes premiers pas dans le monde du travail, et tout le monde met du temps avant de pouvoir s’adapter. Être à l’aise directement prend du temps.

Si cela ne suffit pas, et que tu te sens toujours aussi inutile, contactes ton école. En effet, si ton stage est conventionné, c’est ton enseignant référent qui doit discuter avec ton employeur pour régler la situation.

Enfin, si rien n’a changé malgré toutes tes démarches, tu peux effectivement démissionner. Pourtant, votre convention stipule bien que tu peux rompre ton contrat, mais en raison de circonstances exceptionnelles (maladie, accident…).

Ensuite, tu devras trouver un autre stage le plus rapidement possible. D’ailleurs, certains établissement peuvent néanmoins te valider ton stage en échange d’un rapport.