fbpx
Campus
Partager sur

Campus: 9 écoles réunies pour digitaliser les commerces de proximité !

Campus: 9 écoles réunies pour digitaliser les commerces de proximité !

Avec le confinement, les écoles innovent et tentent d'aider les commerces. Certains établissements de Paris veulent digitaliser des entreprises.

Avec le second confinement, beaucoup de petits commerces doivent fermer leurs portes. Des écoles de Paris ont choisi de les aider à se digitaliser afin qu’ils puissent continuer leurs ventes.

Depuis plusieurs jours, les Français se retrouvent à nouveau confinés chez eux. Les magasins dits « essentiels » restent pourtant ouverts et cela cause de grosses inégalités pour les autres commerces.

Ainsi, la crise sanitaire n’aide pas les boutiques qui se doivent de fermer leurs portes. Leur chiffre d’affaires est en baisse et tout le monde craint de mettre la clef sous la porte. Ainsi, le ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, Bruno Le Maire a voulu les aider.

Ce lundi 2 novembre, il a confié vouloir aider les commerces sur le plan financier avec des aides. Néanmoins, il souhaite aussi que les boutiques se digitalisent afin qu’elles continuent à vendre pendant cette période.

Cela semble avoir été entendu puisque des écoles de Paris ont pris une belle initiative. En effet, ils aident les commerces Parisiens à avoir des sites web et faire des ventes en ligne.

Campus: 9 écoles réunies pour digitaliser les commerces de proximité !

Ecoles : des élèves aident les commerces pendant le confinement !

Pendant le confinement, une centaines d’étudiants de neufs écoles de Paris se portent volontaires pour aider les boutiques. Avec leurs compétences, mais aussi leur créativité, ils accompagnent les boutiques et les digitalisent. 

Ces étudiants qui viennent de la PPA Business School, ICAN, EFET STUDIO CRÉA, ECITV, ESGI, MOD’ART International, EIML Paris, ISFJ Paris et EFET Photographie ont de nombreuses missions. Dans un premier temps, ils créent un site pour les commerces.

Puis, ils font un e-commerce afin que les boutiques puissent mettre en vente leurs produits tout en respectant les mesures sanitaires. Les jeunes gens de ces écoles font des comptes sur les réseaux sociaux et les animent afin de leur faire de la pub.

En fonction de leurs compétences et de leurs domaines de formation, ils arrivent à faire de belles choses et aident les commerçants. Enfin, cela leur permet aussi de se confronter à des problématiques réelles. En tout cas, cette idée à déjà fait son effet et a été saluée par la Mairie du 15e arrondissement de Paris !