Campus
Partager sur

Campus: 1 étudiant sur 4 serait bien trop stressé par ses études !

Campus: 1 étudiant sur 4 serait bien trop stressé par ses études !
Partager
Partager sur Facebook

Les étudiants sont de plus en plus stressés par leurs études. Une étude annonce des résultats inquiétants et cela pourrait jouer sur leurs résultats scolaires.

Les examens que se soit le baccalauréat ou les partiels ont tendance à stresser les étudiants. Ces derniers sont de plus en plus nombreux à avoir des symptômes de stress à cause de leurs études.

Stress : Des élèves et étudiants de plus en plus stressés

Les étudiants sont nombreux à se donner à fond pour leurs études que ce soit pour avoir leurs partiels ou pour obtenir le baccalauréat. La SMEREP a dévoilé les résultat d’une étude plutôt inquiétante. En effet, les élèves sont de plus en plus nombreux à souffrir de stress et de symptômes liés au stress comme les angoisses ou pure la déprime. La l’étude de OpinionWay pour la SMEREP a dévoilé que 9 étudiants sur 10 confirment se sentir stressés au moins une fois dans l’année par leurs études.

Si stresser pour sa réussite scolaire une fois dans l’année semble normal, le reste fait plutôt peur. En effet, la SMEREP a dévoilé que 1 étudiant sur 4 stressait de façon permanente. Selon  l’étude, aurait un lien avec la peur de l’échec ainsi qu’à la pression liée aux examens. Les lycéens ne sont pas épargnés puisqu’ils seraient 86% à affirmer avoir des épisodes de stress et ce, tout au long de l’année.

Stress : Des élèves bien trop débordés par leur travail

À l’université, on se rend compte que 94% des élèves qui ont répondu à l’enquête affirme que leurs angoisses viennent des partiels. Puis le stress lié simplement aux études obtiendrait un pourcentage de 82%. Enfin, un bon nombre d’étudiants s’inquiètent pour leur avenir après l’obtention des diplômes. Ils seraient  71% à penser à leur avenir à et se questionner sur les débouchées de leurs études.

Les lycéens sont quant à eux un peu moins stressés que les étudiants. En effet, 44% des élèves au lycée se sentent « débordés » par leurs études. Au contraire, à l’université 60% des étudiants seraient « submergés » par leurs devoirs. Ces résultats ne sont pas très optimistes quand ont sait que les élèves stressés ou en mal de vivre peuvent avoir des pensées suicidaires. On compterait 22% des étudiants dans ce cas là en France.