fbpx
Campus
Partager sur

Brexit: le Royaume Uni boycotté par les étudiants en Erasmus !

Brexit: le Royaume Uni boycotté par les étudiants en Erasmus !

A cause du Brexit établi au Royaume Uni en février dernier, les étudiants Erasmus ne se ruent plus comme avant en Angleterre !

Le Brexit aura ébranlé le Royaume Uni sur certains points… A ce jour, le programme d’échange universitaire Erasmus + en Angleterre n’a plus autant la cote qu’avant ! MCE TV vous dévoile tout de A à Z.

En février dernier, Boris Johnson a acté le Brexit au Royaume Uni ! Permettant ainsi, le retrait de l‘Angleterre de l’Union Européenne.

Mais cet accord a changé beaucoup de choses pour certains étudiants. Si cette année, des échanges universitaires n’ont pas pu voir le jour à cause de la crise sanitaire… D’autres ont été mis à mal à cause du fameux Brexit.

Ces derniers mois, l’Angleterre a d’ailleurs vu son nombre d’étudiants fortement diminuer.

En effet, les Français , les Allemands. Mais aussi les Espagnols ont été nombreux à tourner le dos à cet ancien eldorado. Et visiblement, cela ne va pas s’arranger avec le temps.

A cause du Brexit, de nombreux étudiants européens semblent de plus en plus tentés par de nouveaux pays tout aussi attrayants.

Pour « EURACTIV », Anne-Sophie Brieux (qui travaille à l’agence Erasmus + à Bordeaux) a d’ailleurs livré sans filtre ses ressentis à ce sujet. 

« L’agence a anticipé d’éventuels refus de la part des établissements britanniques », a t-elle ainsi confié. Mais aussi : « Nous avons donné des conseils en ce sens ».

Brexit: le Royaume Uni boycotté par les étudiants en Erasmus !

Le Brexit a ébranlé le programme Erasmus !

Que cela ne tienne ! Depuis le Brexit, grand nombre d’étudiants se sont donc tournés vers d’autres pays… Souvent mis de côté !

« Les étudiants se sont reportés vers la Norvège. La Finlande et l’Irlande qui a connu une nette augmentation de son nombre d’étudiants », a aussi ajouté Anne Sophie Brieux. Mais aussi : « Il a donc fallut trouver d’autres partenaires ».

Mais ce n’est pas tout. L’intérêt des étudiants s’est aussi dirigée vers l’Italie qui gagne au change !

En tout cas à cause du Brexit, les universités anglaises font tout leur possible pour rectifier le tir… Et ce n’est pas aisé !

De plus, les jeunes anglais sont toujours aussi intéressés pour partir étudier à l’étranger. Il faudra donc plusieurs années, pour mesurer l’impact réel du Brexit sur le programme Erasmus +. Affaire à suivre donc !