fbpx
Campus
Partager sur

Bac: le plan d’Emmanuel Macron pour aider l’emploi chez les jeunes !

Bac: le plan d'Emmanuel Macron pour aider l'emploi chez les jeunes !
Partager sur Facebook

Emmanuel Macron a annoncé hier, lancer un plan pour aider les jeunes qui arriveront sur le marché du travail en septembre.

« Les jeunes sont la priorité de cette relance » a annoncé Emmanuel Macron hier. Le plan que va développer Castex, nouveau Premier Ministre concerna donc la relance de l’emploi chez les jeunes. Car pour le Président, c’est eux qui ont été le plus impactés

Ce sont pas moins de 700 000 jeunes qui vont entrer dans le monde du travail en septembre. Et tout cela peut inquiéter. Avec le covid-19, beaucoup ont vu leur stage ou bien premier emploi, sauter. Alors pour septembre, ils croisent les doigts.

Emmanuel Macron a donc pris des mesures pour faciliter l’emploi. Pour les entreprises qui embauchent des jeunes, elles ne paieront pas de charges pendant un voire deux ans. Mais pour Gabriel Attal « il n’y aura pas de jeunes sans solution à la rentrée« .

Pour ceux qui voudraient continuer leurs études pour encore un an, 200 000 places dans des écoles supérieures ont été crées. Alors pour ceux qui n’ont pas de formation, il leur sera possible de se former dans ses écoles pour ne pas se retrouver au chômage.

Bac: le plan d'Emmanuel Macron pour aider l'emploi chez les jeunes !

Bac: le plan d’Emmanuel Macron pour aider l’emploi chez les jeunes !

Emmanuel Macron : la jeunesse avant tout

Mais Emmanuel Macron ne veut pas s’arrêter là. A la rentrée, les services civiques seront aussi à l’honneur. Il y aura donc une création de 100 000 emplois. Pour le moment on peut compter 140 000 postes en service civique en France.

« On va permettre à des jeunes qui devait rentrer sur le marché du travail de, peut être, compléter leur formation, d’avoir un semestre ou une année d’études en plus » expliquait le Président.

Mais ce qu’Emmanuel Macron veut vraiment favoriser c’est l’apprentissage et l’alternance. Depuis le 1er juillet 2020, une entreprise qui prend un apprenti reçoit jusqu’à 8 000 euros. Un coup de pouce pour encourager l’apprentissage.

Le Président a aussi annoncé la création de 300 000 « contrats d’insertion » pour tout ceux qui n’ont pas trouvé d’entreprise pour leur alternance ou apprentissage. Bref des mesures qui pourraient aider les jeunes en galère pour la rentrée de septembre !