fbpx
Campus
Partager sur

Bac 2019: devenir un pro de l’orthographe matière par matière !

Bac devenir un pro de l’orthographe matière par matière
Partager
Partager sur Facebook

Le bac c'est toujours la grande frayeur pour tous les élèves, notamment pour l'orthographe. Mais à partir d'aujourd'hui, vous serez des pros!

Le bac c’est toujours galère quand il s’agit d’orthographe. Surtout quand tu as mille autres tâches à faire en même temps. Des tâches comme connecter ses neurones, écrire vite (et pas trop brouillon), trouver la solution au problème… pour empocher le diplôme à la fin de l’année !

Alors bon l’orthographe, pour certains, c’est moins important que la résolution de l’exercice au Bac. Mais non ! Écrire lisiblement mais aussi avec justesse c’est très important. Autant pour son enrichissement personnel que pour le monde du travail.

« Les erreurs les plus agaçantes sont souvent les plus banales, celles qui témoignent d’un manque d’attention des élèves » témoigne le professeur de français Michel Drobansky. Pour parer à ses raz de marée visuelles, le Figaro et des enseignants dressent une liste des fautes récurrentes à absolument bannir à l’avenir ! Et surtout pour le Bac.

Un professeur de maths retrouve souvent dans ses copies : « le calcule » et « je calcul« . Sauf que c’est l’inverse ! Le « e » se place à la fin du verbe « calculer » et « le calcul » n’en a pas. Une autre faute aussi : « les droites se coupes« . Le verbe couper s’accorde avec « les droites » du coup on écrit plutôt « coupent« . Pour le Bac c’est à retenir !

Bac: les erreurs à ne plus jamais faire !

En SVT, le professeur Jean-Michel Gardarein précise que «Les élèves inversent souvent les genres dans leurs copies». Il a l’habitude de rappeler que « hormone » est un mot féminin et non pas masculin. Enzyme l’est aussi. En revanche, on écrit « un allèle«  et non pas l’inverse pour le Bac. Le mot « lithosphère » ne contient pas de « y« . Lettre que les élèves s’amusent souvent à ajouter. Il insiste sur les mots « molécule » et « cellule » qui sont aussi très souvent mal orthographiés.

Alors qu’en physique-chimie, les élèves persistent à mettre un accent circonflexe sur « atome » qui n’en a pas. Ou « gaz » avec un « s » qui est une grosse erreur. Mais aussi « dioxygène« , « hydrogène« , « dioxyde de carbone » ne comportent qu’un « n« .

Pour un prof d’histoire, « il y a une faute qui me donne des pulsions meurtrières« . Une faute ça peut vite devenir dangereux ! Alors attention ! Écorcher Dreyfus ou Charles de Gaulle c’est vraiment très risqué. Attention pour le Bac ça ne passera pas du tout… le correcteur va s’arracher les cheveux et la copie en même temps !

De même pour les philosophes… Même si certains ont des noms et prénoms assez compliqués, il faut prendre son temps pour ne pas rédiger n’importe quoi ! Notamment pour Nietzsche qui s’écrit « z-s-c-h » mais aussi Descartes qui porte un « s« . Et Leibnitz avec un « t » et un « z » ou aussi Lacan, Heidegger, un seul « d » et surtout deux « g »

Lire aide énormément pour mieux saisir l’orthographe et réussir le Bac.

À vos livres et vos stylos !

Crédit photo : ZEPRESENTERS