fbpx
Campus
Partager sur

Bac 2020: des commissions d’harmonisation pour limiter les inégalités !

Bac 2020: des commissions d’harmonisation pour limiter les inégalités !

Les épreuves du Bac sont annulés à cause du coronavirus. Mais pour plus d'équité des commissions seront chargées d'harmoniser les notes.

Avec l’annulation des épreuves écrites du Bac des questions se posent. En effet, tous les professeurs de tous les lycées ne notent pas de la même façon. Alors, pour plus d’équité, des commissions seront chargées d’harmoniser les notes.

Elles vont devoir contrôler pour ne pas que certains élèves se fassent léser par le contrôle continu. On sait bien que le contrôle continu n’est pas forcément objectif tout le temps.

Certains professeurs sont plus sévères que d’autres. Il est plus ou moins facile d’avoir de bonnes notes. En l’absence des épreuves anonymes, des commissions ont été instaurées pour tout vérifier.

De base, les commissions harmonisent selon la sévérité des professeurs qui corrigent et la difficulté des sujets. Cette fois-ci leur travail sera donc un peu plus dur. Au lieu de prendre en compte les notes des épreuves du Bac, elles devront se baser sur le livret scolaire. 

Bac 2020: des commissions d’harmonisation pour limiter les inégalités !
Bac 2020: des commissions d’harmonisation pour limiter les inégalités !

Bac 2020 : des commissions pour contrôler

Les commissions du Bac se baseront donc sur les livrets scolaires des élèves de chaque lycée. Dans ces livrets elles pourront donc observer les notes des élèves sur les deux premiers trimestres de l’année. Les notes à la maison et en confinement ne comptent pas.

Ainsi au lieu d’harmoniser entre les élèves, cette fois, les commissions le feront entre les lycées. Certains ont tendance à noter de façon très dur leurs élèves. Le but ? Les pousser à faire toujours mieux pour avoir les meilleurs résultats au Bac.

Du coup, pour plus de justice, les commissions tiendront compte de ces critères pour attribuer le Bac aux élèves. Cela sera la même chose pour les lycées trop généreux.

Pour le moment on ne sait pas encore quand se tiendront ces réunions ni de quelle façon. Le rectorat n’a pas encore annoncé toutes les formalités.

Contacté par L’étudiant le minsitère affirme que l’harmonisation « sera nationale et pas seulement locale. » Affaire à suivre.