Campus
Partager sur

Bac 2019: les lycéens s’en prennent à Balzac et Hugo sur Twitter !

Bac 2019: les lycéens s'en prennent à Balzac et Hugo sur Twitter !
Partager
Partager sur Facebook

Alors que les épreuves du Bac 2019 ne sont pas encore terminés, certains lycéens se lâchent sur les réseaux sociaux !

Lors de l’épreuve de littérature du Bac 2019 des terminales L ce jeudi 20 juin, deux des plus grands auteurs français étaient bel et bien sur la table des lycéens. Mais cela n’a pas plu à tous les bacheliers de terminales. Certains d’entre eux se sont alors rendu sur les réseaux sociaux. En effet, les auteurs Victor Hugo et Honoré Balzac recevait des vagues d’insultes sur les réseaux sociaux juste après l’épreuve des terminales L. Comme quoi même les lycéens littéraires ne sont pas tous fans de grandes littérature.

Très souvent les sujets du Bac de l’année ne sont pas tout à fait aux gouts de tout le monde. Mais cette année les lycéens de terminales L ont fait fort. Ils se sont retrouvés avec deux légendes de la littérature française sur la table. Mais malheureusement les lycéens étaient coincés et ne savaient pas trop quoi faire avec ce sujet. Alors que les deux auteurs étaient dans le sujet du bac de littérature de cette année, ce dernier portait principalement sur la pièce de Victor Hugo : « Hernani ».

Bac 2019 : les lycéens en colère

C’est donc en sortant de l’épreuve du bac de littérature de ce jeudi 20 juin que les élèves en terminales s’en sont pris aux deux auteurs français sur les réseaux sociaux. Et certains d’entre eux vont très loin.

On pouvait donc aussi lire sur Twitter, « Désolé Victor Hugo mais à partir d’aujourd’hui la jeunesse t’emmerde et ne te remercie pas. » Ou aussi « Pourquoi Hernani ? D’abord quel élève de L a lu la préface ? Qu’est ce qu’on en a à faire de l’avis de Balzac ? Depuis quand on s’intéresse à la jeunesse même ? »

En conclusion, les élèves de terminales ont bel et bien travaillé sur la préface de l’œuvre « Hernani » de Victor Hugo. Une préface écrite par Honoré Balzac. Une question qui remettait en cause les déclarations de l’auteur.