Campus
Partager sur

Bac 2018: La sophrologie, une aide précieuse pour réussir ses examens !

Bac 2018 La sophrologie, une aide précieuse pour réussir ses examens grande
Partage
Partager sur Facebook

Chaque année, la fin du printemps et le début d'été sont dédiés aux examens que ce soit le Bac 2018, dans une université ou une grande école. Et pour vous aider à les réussir, MCE vous invite à découvrir la sophrologie !

Le printemps est synonyme de fin d’année, mais également d’examens qui arrivent à grand pas. Lycéens et étudiants entrent alors dans une période de stress. La sophrologie semble être une nouvelle approche pour aborder sereinement les événements à venir.

Les bienfaits de la sophrologie

La sophrologie permet d’écouter ce que notre corps veut nous transmettre. C’est une technique crée dans les années 60 qui s’est inspirée du yoga, de l’hypnose, de la méditation et du bouddhisme, permettant de mieux gérer son stress et ses émotions.

Dans un premier temps, elle contribue à diminuer le stress en apaisant les maux d’estomac, l’insomnie, la boulimie… et d’en réduire ainsi l’impact. Elle ouvre également un chemin vers la confiance en soi, qui est un atout considérable pour la réussite. Elle facilite par exemple la prise de parole en public. Enfin, elle renforce les capacités du cerveau en développant la concentration et la mémoire.

Les séances de sophrologie ont pour but de détendre le corps, relâcher les tensions musculaires, gérer son stress et ses remontées émotionnelles, favoriser un sommeil réparateur, canaliser ses capacités de concentration et de mémorisation pour enfin, réussir à optimiser ses capacités le jour J.

Comment exercer la sophrologie ?

La première étape avant d’exercer la sophrologie est de prendre conscience de notre stress ce qui nous aidera à rendre cette sensation moins handicapante. Voici quelques exercices qui vous aideront sur votre chemin vers la réussite :

  • Travailler sa respiration : inspirez profondément et relâchez doucement. Ne bloquez pas votre respiration au niveau de la cage thoracique. Prenez du temps pour expirer, en imaginant que toutes les mauvaises ondes et les sensations que vous ressentez disparaissent pendant cette période.

  • Évacuer les pensées négatives : Installez-vous confortablement dans un espace calme et imaginez-vous dans un endroit particulier où vous souhaiteriez être. Une fois que la perception intérieure est installée, serrez le poing et amplifiez-la. Répétez cet exercice plusieurs fois jusqu’à ce que vous vous sentiez détendu. Il faut que vous arriviez à chasser toute pensée négative une fois que vous avez repris les révisions.

  • Prenez conscience de votre corps en marchant doucement et en essayant de ressentir ce qu’il se passe à l’intérieur. Relâchez vos épaules, votre nuque, et observez ce que vous ressentez. Cela va vous permettre d’enlever les tensions au niveau du cou, et de diminuer ainsi les effets de la fatigue.