Campus
Partager sur

Bac 2018: comme Jean-Luc Mélenchon passe un Bac L et finit candidat à la Présidentielle !

Bac 2018: comme Jean-Luc Mélenchon passe un Bac L et finit candidat à la Présidentielle !
Partage
Partager sur Facebook

Dans quelques mois, c’est le Bac 2018 ! Tu ne sais pas encore quoi faire après ? MCE te dévoile aujourd'hui le parcours de Jean-Luc Mélenchon !

Dans quelques mois tu passes bientôt Bac 2018, et tu ne sais malheureusement toujours pas quoi faire dans le futur.

Pas de panique, on te donne des idées !

MCE te dévoile aujourd’hui le parcours de Jean-Luc Mélenchon.

Le politicien a passé un Bac L. Il est d’ailleurs devenu au fil du temps ministre du gouvernement Jospin et candidat à la présidentielle 2017 !

Le parcours d’un futur grand politicien !

Tout d’abord, il faut savoir que Jean-Luc Mélenchon est né le 19 août 1951 à Tanger au Maroc.

Le candidat à la dernière présidentielle de 2017 demeure le fils cadet de Georges Mélenchon, un receveur des Postes mais aussi un télégraphes et téléphones (PTT), et de Jeanine Bayona, une institutrice.

D’autre part, ses parent sont tous les deux nés français en Algérie.

Jean-Luc naît le 19 août 1951 à Tanger qui demeurait encore une zone internationale, où ses parents travaillent.

De plus, Jean-Luc Mélenchon a bel et bien obtenu un bac L en 1969.

Ensuite, le jeune homme décide de suivre une licence de philosophie à la faculté de Lettres et sciences humaines de Besançon en 1972.

Après avoir passé un Capes de Lettres modernes, il enseigne dans un lycée technique de Lons-le-Saunier, dans le Jura.

Une carrière politique déjà bien accomplie !

Par ailleurs, Jean-Luc Mélenchon figure en tant que membre du Parti socialiste (PS) à partir de 1976.

Peu de temps après, le voilà élu conseiller municipal de Massy (1983) puis conseiller général de l’Essonne (1985).

Ensuite, on le nomme ministre délégué à l’Enseignement professionnel de 2000 à 2002, auprès du ministre de l’Éducation nationale Jack Lang, dans le gouvernement de cohabitation de Lionel Jospin.

Dernièrement, Jean-Luc figurait parmi les candidats à la course de la présidentielle en représentant “La France Insoumise”.

Enfin, nous retiendrons de lui un beau score: avec 19,58 % des suffrages lors du premier tour de l’élection présidentielle, Jean-Luc Mélenchon ne se qualifie pas pour le second tour.

Pourtant, il a franchement redistribué les cartes lors de cette élection présidentielle en rassemblant plus de votants que Benoît Hamon.