Campus
Partager sur

Bac 2018: 5 choses qui prouvent que tu passes un bac ES

Bac 2018: 5 choses qui prouvent que tu passes un bac ES
Partager
Partager sur Facebook

Hélas, les filières vont bientôt disparaitre ! Mais avant de leurs adresser un dernier adieu, nous te dédions (presque avec nostalgie) une petite dédicace si tu passes un bac ES.

Encore aujourd’hui, le bac es reste vue comme celle pour les élèves à “moyen niveau” partout !

Entre les professeurs de SES qui se battent aussi pour réaffirmer leurs matière et le gouvernement qui impose une réduction des thèmes étudiés, une vraie galère !

Bref, le bac ES a toujours suscité des débats…
Voici donc les 5 choses qui prouvent que tu passes un bac ES !

1- Des rêves à la “Loup de Wall Street”

Avec aucuns placements en bourse, tu ne peux qu’en rêver. La réalité reste aussi toute autre lors du bac es…
Alors, tu essayes (au moins) d’y comprendre quelque chose à tous ces chiffres !

En voilà une bonne raison pour regarder “Le Loup de Wall Street” ! Le plus plaisant ? Se prendre pour un génie de l’économie, et aussi avoir l’impression d’avoir le monde à tes pieds !

2- Un humour assez spécial …

Chaque filière a sa dose de blagues nul. Pourtant ta filière bas peut-être tous les records !

En voilà quelques unes:

“Smith et Ricardo sont sur un bateau, Ricardo tombe à l’eau. Qui l’a poussé? LA MAIN INVISIBLE !  »
“Vous savez pourquoi Friedman le monétariste est lourd à étudier ? Parce qu’il fait mille tonnes (Milton Friedman)”
« Quelle est la boisson alcoolisée préférés des économistes ? Le Ricardo (ricard d’eau) »

3- Quand les S font la guerre au L, les ES spéculent…

Au milieu de cette guerre ancestral entre les S et les L, les ES jubilent ! En réalité, tu ne peux pas vraiment prendre partie plus pour une matière qu’une autre.

Par ailleurs tu restes à regarder les deux filières se faire la guerre, pour spéculer et voir de quel côté se ranger, au bon moment !

4- Tu prévois d’aller à la fac !

Un autre cliché ? En veux-tu, en voilà ! Plus de 52 % des élèves s’inscrivent à l’université après avoir le bac en poche.

Si tu prévois ce plan de carrière, l’université peut te réussir: plus de 76 % des bac ES décrochent leur troisième année de licence du premier coup (au lieu de 67 % pour l’ensemble des inscrits).

5- Tu aimes aller à l’encontre des idées reçues

Mener le débat, sortir des chiffres à tout va, penser à l’économie, voilà ce qui t’animes aussi le plus. Cette petite flamme, aucunes des autres filières pourront un jour comprendre.

Enfin, en bon élève que tu es, tu es abonnés à “Alternatives Economique”. Enfin, calmes-toi, encore faut-il comprendre ce qu’il y a de dedans.