fbpx
Campus
Partager sur

Bac 2017: Top 5 petits détails qui agacent le plus les correcteurs !

A quelques mois de la première épreuve du Bac 2017, MCE a décidé de vous dévoiler le Top 5 petits détails qui agacent le plus les correcteurs !

Les révisions, vous les maîtrisez. La méthode, vous la connaissez. Et les conseils d’ordre pratique vous n’en manquez pas non plus. Mais avez-vous seulement essayé de vous mettre à la place de votre correcteur, histoire d’éviter les écueils de présentation qui peuvent être décisifs sur l’impression laissée voire la notation finale du devoir au Bac 2017 ?

Bac 2017: Top 5 petits détails qui agacent le plus les correcteurs !

Première chose à vérifier, par une relecture sérieuse de votre copie. Il faut bien relire vos copies Bac 2017. Cela permet de vérifier la bonne correction orthographique, syntaxique et aussi grammaticale de votre texte. En effet, commettre des fautes d’accord et écorcher le nom de Nietzsche feront à coup sûr mauvaise impression sur votre lecteur.

Bien présenter, ça commence aussi par le choix de vos outils scripteurs. On s’explique. Il faut proscrire à tout prix les couleurs fantaisistes comme le cyan ou le magenta. Ainsi que le proposent de célèbres marques de stylos sur le créneau des encres odorantes, par exemple. Loin de susciter l’admiration de votre examinateur par l’originalité du trait, vous risquez de court-circuiter sa lecture et de lui déclencher une cataracte. On évite, donc.

Bac 2017: Pâtés et froufrous à bannir

Restez classique et optez pour de l’encre noire ou bleue, en veillant à laisser le rouge sous capuchon, exclusivement réservé aux correcteurs des examens. De même, dans la mesure du possible abandonnez l’usage du tipp-ex sur-le-champ : il donne toujours un aspect bâclé désagréable à l’oeil. Contrairement aux idées reçues, votre lecteur préférera beaucoup plus que vous rayiez ou que vous réécriviez dans la marge.

N’adoptez pas d’écriture trop atypique sous peine de mettre en fureur ce dernier : on laisse de côté les accents originaux, les points en forme de bulle ou les pattes de mouche d’intello pour aérer et écrire lisiblement.

Ultime conseil: l’inverse d’une bonne copie, c’est une copie bavarde. Le blabla c’est connu, ça ne sert qu’au remplissage. Une tendance qui – sans trop se tromper – déplaît à environ 100% des correcteurs du bac ! Sous-pesez chaque paragraphe que vous écrivez, histoire de voir s’il est vraiment nécessaire et non pas de l’ordre de la redite.

Suivez nous régulièrement pour retrouver tous nos conseils et aussi toute l’actualité autour du Bac 2017 sur MCE !