fbpx
Campus
Partager sur

Bac 2017: 5 films à voir absolument pour bien réviser la philo !

bac-2017-5-films-a-voir-absolument-pour-bien-reviser-la-philo-grande
Partager
Partager sur Facebook

Pour vous aider à réviser la philo au Bac 2017, MCE vous propose aujourd'hui de voir ou revoir 5 films qui vont vous aider dans vos révisions !

Vous commencez forcément à être un peu sur les nerfs à l’approche des épreuves du Bac 2017. Ce n’est maintenant plus qu’une question de semaines. Allez, on se ressaisit et on se mate les films qui vont vous aider à réviser la philo !

Bac 2017: 5 films à voir absolument pour bien réviser la philo !

La philo, au vu de ses cinq champs antonymiques, a plus d’une raison de vous pousser vers le 7e art pour muscler vos révisions du Bac 2017. En effet, entre le « sujet » (le désir, la conscience et l’inconscient) à travers le cinéma de Wes Anderson, ou encore la « culture » (le travail, l’art, la religion et la technique) avec le film The Machinist, pour ne citer qu’eux. La liste de pistes possibles serait sans fin et vous n’avez pas tout ce temps.

Car à quelques semaines du jour J, pas question de vous bassiner en partant de films à la papa en noir et blanc. Comme en révisant la « vérité » à l’aide du réalisme poétique chez M. Carné. Puisons directement dans les blockbusters de science-fiction contemporaine. Ils fourmillent de mises en perspective pertinentes tout en se regardant sans peine.

Révision Bac 2017: #1 Bienvenue à Gattaca (Andrew Niccol, 1998)

La force du premier long-métrage de celui qui réalisera Lord of War en 2005 avec Nicolas Cage. C’est cette peinture épurée d’un univers futuriste visant l’eugénisme social. Servi par un casting impeccable (Jude Law, Ethan Hawke, Uma Thurman). Le film joue sur le clair-obscur et aussi une esthétique résolument retro pour nous parler de la culture en vase clos des élites. Parmi les notions soulevées par ce dernier on trouvera donc aussi bien la société et l’Etat. Mais aussi le devoir ou encore la justice et le droit.

Révision Bac 2017: #2 The Truman Show (Peter Weir, 1998)

Ce gros succès commercial n’en demeure pas moins qualitatif. D’autant qu’il permet à Jim Carrey de commencer à dépasser le seul registre comique. Présentant la vie standardisée de Truman Burbank, un citoyen de bourgade pavillonnaire et candidat de télé-réalité à son insu et ce depuis sa naissance. Le film décortique un certain nombre de faux-semblants dans les rapports humains (la vérité, le vivant). Et il est une ode à la liberté et aussi à la recherche d’un bonheur plus authentique que celui qu’on veut bien nous vendre.

Révision Bac 2017: #3 Minority Report (Steven Spielberg, 2002)

En 2054 à Washington D.C, le crime n’existe plus. Un système fédéral de prédiction permet désormais l’anticipation des délits grâce à des oracles connectés appelés « Pré-Cogs ». Mais une anomalie semble surgir dans ce système présumé infaillible en accusant d’intention criminelle le chef même de l’unité Précrime. Abordant aussi bien « la raison et le réel » que le chapitre « la politique » sans oublier certains aspects de « la morale »,. Cette fiction haletante nous fait réfléchir sur l’éthique scientifique. En s’inscrivant dans la longue tradition cinématographique s’attachant à démontrer que science sans conscience n’est que ruine de l’âme.

Révision Bac 2017: #4 Inception (Christopher Nolan, 2010)

Celui qui s’est récemment collé au triptyque Batman avec Christian Bale s’est autorisé une pause avec un film d’anticipation introspective réussi. Salué par la critique et aussi récompensé en 2011 par 4 Oscars. Dont celui de la Meilleure Photographie et du Meilleur son. On suit les tribulations d’un voleur de secrets et de songes, Dom Cobb, particulièrement doué pour l’espionnage industriel. Au menu, donc, « le sujet » dont l’inconscient évidemment mais également des notions comme le vivant, ou encore la matière et l’esprit.

Révision Bac 2017: #5 Elysium (Neill Blomkamp, 2013)

C’est le génial réalisateur de District 9 en 2009 qui nous régale cette fois encore avec Elysium, un vaisseau spatial se présentant comme une lune artificielle ne retenant que le pourcentage le plus cossu de la population terrienne, tous les autres devant se contenter de ce qu’il reste de notre planète dans un futur ravagé. Porté par un Matt Damon au sommet de son art, dans ce film il est autant question de morale, de politique que du sujet donc ne passez pas à côté d’autant que son scénario est passionnant. Plus d’actualité que jamais, qui plus est.

Suivez nous régulièrement pour retrouver tous nos conseils et aussi toute l’actualité autour du Bac 2017 sur MCE !