fbpx
Campus
Partager sur

Bac 2017: les trois fails qui ont perturbé l’examen cette année

Bac 2017: les trois fails qui ont perturbé l'examen cette année

Voilà les trois plus gros fails qui ont éclaboussé le Bac 2017 cette année. Si certains sont des erreurs humaines, une a été imprévisible.

Le Bac 2017 est une énorme organisation. Et comme tout ce qui est prévu, il y a des imprévus. Donc tout ne s’est pas passé comme sur des roulettes, même si les événements ne sont pas réellement assez importants pour remettre en cause le déroulement du Bac 2017. Malgré tout, comme on aime bien entendre les candidats râler, MCE a décidé de faire un top 3 des événements qui ont pu perturber le déroulement du Bac 2017 cette année. Et la faute n’est pas que humaine.

1) La canicule complique le déroulement du Bac 2017

C’est probablement ce qui a le plus pesé chez certains candidats. En effet, le temps était ensoleillé mais pas nécessairement facile à apprivoiser pour les candidats au Bac 2017. Alors que dans certaines régions de France, le mercure a presque atteint les 40°C, il va sans dire que la difficulté de se concentrer était bien présente. Du coup, on a vu un bon nombre de candidats se plaindre directement de la température et des conditions d’examen compliquées. Au moins, le soleil va continuer un peu pour l’après-bac !

Un sujet de Philosophie fuite… une heure d’attente

Il faut bien avouer que la première du Bac 2017 est stressante. Près de quatre heures et une dissertation en Philosophie qui fait enrager certains candidats. Une épreuve sous pression car c’est aussi la première. Et quand on voit comment cela s’est passé pour les filières technologiques. En effet, le sujet a fuité peu avant l’examen sur internet. Du coup, les examinateurs ont dû faire appel au sujet de secours en urgence… Mais le temps de l’imprimer et de le distribuer, les candidats au Bac 2017 ont dû attendre près d’une heure avant de commencer l’exercice.

Un ancien sujet en LV1 espagnol et c’est le retour devant les copies

Ils sont près de 18 000 candidats à devoir repasser l’examen de LV1 espagnol cette année. Pourquoi ? car les sujets qui avait été distribués étaient les mêmes que les sessions de septembre 2016. Ils faisaient donc partis des annales et ne pouvaient pas servir de sujet pour le Bac 2017. Du coup, les 18 000 candidats qui l’ont passée devront repasser l’épreuve ultérieurement afin d’avoir un nouveau sujet et une nouvelle note.