fbpx
Campus
Partager sur

Bac 2017: ils refusent une prime offerte pour leur mention

Bac 2017: ils refusent une prime offerte pour leur mention

Des lycéens qui ont obtenu la mention TB au Bac 2017 refusent de recevoir la prime de la région pour leur mention pour s'opposer à Laurent Wauquiez.

N’y voyait pas un comportement condescendant et complètement dédaigneux. En effet, des diplômés du Bac 2017 qui ont eu la mention TB ont refusé la bourse qui leur est accordée. Des lycéens du lycée Saint-Exupéry de Lyon ont publié une lettre au président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez (LR). Le but de cette lettre était de marquer leur opposition à cette bourse d’une valeur de 500 euros.

Mais pourquoi refuser une aide aussi conséquente ? Surtout lorsqu’on va rentrer dans le monde des études ? Car selon le calcul de ces nouveaux lauréats du Bac 2017, cette bourse pourrait coûter trois millions d’euros à la région. Une somme considérable qui n’est, selon eux, pas dépensée de la bonne manière. « Cette distribution de fonds publics se fait en parallèle d’un désengagement massif de la Région du secteur associatif. Qui se traduit par un recul des services publics d’intérêt général », explique la lettre des lycéens.

Une prime au Bac 2017 inégalitaire

Ces derniers, bien qu’ils aient obtenu la meilleure mention au Bac 2017, trouve cette prime injuste. Selon eux, ce n’est pas le travail fournit dans la dernière année de lycée qui doit juger du potentiel d’un jeune bachelier. « Le travail, le sérieux et l’investissement d’un élève ne se mesurent pas seulement à son résultat », explique la lettre. Car en effet, selon eux et les études sorties fréquemment, beaucoup de jeunes ayant obtenu cette mention n’ont pas besoin de la prime. Ces derniers sont déjà issus d’un milieu social favorisé. Même si ce n’est pas toujours le cas, la situation est fréquente.

Un appel à faire de même dans les autres lycées

Mais ces derniers ne vont pas réellement refuser cette bourse. Celle-ci étant offerte au mention du Bac 2017. En effet, ils vont tout simplement en faire don. Un geste généreux « au réseau Rhône-Ain-Saône. Qui rassemble les MJC de l’Ain, du Rhône et de la métropole de Lyon ». Les néo-bacheliers appellent d’ailleurs les autres lycéens de faire le même geste. Un moyen de protester contre la politique du nouveau président de région. Laurent Wauquiez a supprimé de nombreuses allocations associatives lors de son arrivée.

A France Bleu Drôme-Ardèche, une jeune bachelière confirme cette prise de position des étudiants. « C’est un peu un symbole contre Laurent Wauquiez, et sa politique envers les associations », explique-t-elle. Un beau geste qui sera peut-être suivi dans toutes les régions de France ?