fbpx
Campus
Partager sur

Bac 2017: les premières réactions des candidats sur Twitter

Bac 2017: les premières réactions des candidats sur Twitter
Partager
Partager sur Facebook

Le Bac 2017 a donné son verdict et une chose est certaine, c'est que les réactions sur Twitter ne se sont pas faite attendre.

Le Bac 2017, ce sont des cris de joie, de détresse ou pire encore, de peur… Mais maintenant, plus la peine de se prendre la tête à se déplacer dans les centres d’examen pour avoir les réactions des candidats au Bac 2017. Il suffit d’aller sur Twitter. Et cette fois, pas de surprises. Entre les clichés et les promesses de reconversions, certains sont même entrés en panique totale. Une chose est sûre, la majorité des tweets concerne des déceptions… Il faut dire que lorsqu’on réussit le Bac 2017, on a pas vraiment en tête de tweeter mais plus de partir s’éclater en vacances.

Ce qui n’ont pas eu le Bac 2017 du premier coup du

Il y en a qui n’ont pas de bol et qui, même en se croyant en vacances, doivent retourner au travail. C’est le cas de ceux qui passent les rattrapages ce jeudi et vendredi. Dernier étape avant la libération. Mais pour d’autre, c’est plus compliqué. En effet, lorsqu’on a pas son Bac 2017, il faut juste savoir prendre sur soi. Mais juste après les résultats, la pilule est encore dure à avaler.

Les grands classiques du Bac 2017

Chaque année, c’est la même histoire. Il y a les meilleurs élèves qui stressent de ne pas l’avoir. Il y a ceux qui ont des moyennes incroyables… Mais dans tous les cas, le Bac 2017 n’a pas échappé à tous les clichés. Notamment sur les bons élèves qui pensent avoir tout foiré. En effet, rien de plus rageant que de voir le premier élève de la classe se plaindre et stresser quand on a à peine passé les 10 de moyenne toute l’année.

Ceux qui ont un plan de reconversion

Pour ceux qui ont échoué au Bac 2017, il existe des moyens de se ressaisir. Et pour d’autre, c’est carrément la reconversion. Mais quand on voit quel type de carrière et privilégié, on a une vague idée de pourquoi ils ont échoué au Bac 2017.