fbpx
Campus
Partager sur

Bac 2017: une pétition à succès contre l’épreuve d’Anglais

Bac 2017: une pétition à succès contre l'épreuve d'Anglais
Partager
Partager sur Facebook

Le Bac 2017 a son lot de mécontents. Et cette fois-ci ce sont les terminales technologiques qui se plaignent de l'organisation de l'épreuve de LV1.

Comme chaque année, un lot de candidats se plaint de certains sujets qui sont trop simples, trop durs, ou trop longs… Du coup, le Bac 2017 ne fait pas exception à la règle et la pétition est déjà en ligne. En effet, des élèves en terminale technologique ont lancé une pétition contre l’épreuve d’anglais LV1 du Bac 2017. Ces derniers la jugent trop longue et difficile. Ils ne demandent pas son annulation, mais la requalification du barème de notation.

En gros, ils demandent une notation plus clémente pour cette épreuve du Bac 2017. C’est en tout cas ce qu’annonce le texte de la pétition. « Les lycéens de France métropolitaine demandent une harmonisation du barème de l’épreuve d’anglais LV1 », est-il écrit sur le site Change.org. Pourquoi ? Car « cette épreuve de 2 heures aurait nécessité plus de temps pour permettre aux élèves de se concentrer et de composer dans de bonnes conditions ».

Une épreuve trop longue et mal organisée selon les auteurs

Malgré tout, ce n’est pas le niveau de l’examen qui est mis en cause. En effet, le texte de la pétition publiée sur Change.org précise bien que la difficulté était acceptable. Ce n’est seulement que la quantité de question et le fait de devoir recopier des tableaux qui ont fait perdre du temps aux candidats du Bac 2017. « La partie compréhension a nécessité plus d’1h30 aux élèves pour y répondre. Rendant impossible de bien composer sur l’expression écrite qui constitue la moitié des points de l’épreuve », explique le texte.

Si leur demande est une requalification du barème, les bacheliers demandent aussi un retour de la part du ministère de l’Education Nationale. Généralement, les pétitions visent les épreuves du Bac d’Anglais LV1. En 2015 et 2016, les pétitions avaient touché les filières générales contre une épreuve trop compliquée.

Une pétition à succès pour le Bac 2017

Ce mercredi 21 juin à 11 heures, la pétition a déjà été signée par près de 16 153 personnes. Sachant que l’objectif fixé par les auteurs est de 25 000. Si le texte est à l’attention de Jean-Michel Blanquer, le nouveau ministre de l’Education nationale, pas sûr que cela change grand chose. D’autant que ce dernier a déjà annoncé vouloir mettre en place une réforme du Bac. Pour le Bac 2017, il faudra donc faire avec.