fbpx
Campus
Partager sur

Bac 2017: en deux ans il apprend le français et obtient son bac avec 19,29 !

Partager
Partager sur Facebook

Un élève brésilien a réussi à avoir 19,26 de moyenne au bac 2017. Alors qu'il ne parlait pas français il y a encore deux ans.

C’est encore une autre belle histoire de ce Bac 2017. En effet, un élève brésilien a réussi a avoir son bac avec 19,26 de moyenne. Rien d’anormal jusque-là. Sauf qu’il y a deux ans, Felipe ne parlait pas un seul mot de notre langue française ! Dans son établissement, l’élève de 20 ans est arrivé deuxième de son classement. Une belle réussite pour lui, et pour nous. Car cela prouve que si lui y est arrivé, tout le monde peut le faire.

 

Bac 2017 : un parcours difficile pour Felipe

 

À Perpignan, Felipe Levtchenko peut être fier de lui. En effet, il a réussi à obtenir son bac scientifique avec une excellente moyenne. Son établissement Notre-Dame-de-Bon-Secours peut aussi se féliciter et raconter ça aux futurs élèves. Une légende serait-elle née ? En tout cas, ce jeune homme de 20 ans ne connaissait pas un seul mot de Français en 2015.

Car c’est lors d’un échange linguistique de Felipe arrive en France. Selon lui : « je voulais découvrir l’Hexagone, car mon grand-père est né à Toulouse. J’ai fait appel à une association pour trouver une famille d’accueil qui m’accepterait le temps du voyage. » Sa famille sera finalement sur Perpignan. Il quitte São Paulo pour la ville sudiste. Ainsi, il découvre la culture française et… l’hiver ! Qu’il ne connaissait absolument pas.

 

« La barrière de la langue a été très compliquée à franchir »

 

« Je ne comprenais rien ! Chez nous, nous n’avons pas de filières différentes et nous ne passons pas d’épreuves anticipées. La barrière de la langue a été très compliquée à franchir » Continue d’expliquer Felipe au journal local L’indépendant. À la fin de sa première, il sait qu’il n’aura pas le niveau et décide de redoubler en ES. Il réussira les épreuves anticipées avec 20/20 en français à son oral.

Enfin, il décide de passer par une terminale scientifique. « Beaucoup de profs me l’ont déconseillé, mais les mathématiques m’ont trop manqué », raconte Felipe. Finalement, l’élève décrochera la seconde meilleure note de son établissement. Mais son histoire n’est pas finie. Car il ne décide pas de retourner au Brésil voir sa famille, mais de continuer. Sur Paris, il poursuit ses études en double licence à Science Po et à la Sorbonne « pour ne pas abandonner les maths.