fbpx
Campus
Partager sur

Bac 2017: le candidat escorté par la police a eu son diplôme

Bac 2017: le candidat escorté par la police a eu son diplôme
Partager
Partager sur Facebook

Le jeune candidat au Bac 2017 qui s'était fait retirer son permis en se rendant à l'examen a finalement eu son diplôme cette année.

Souvenez-vous, lors de la première journée du Bac 2017. Un jeune candidat se dépêche de se rendre à son examen en voiture. Domicilié en Touraine, le jeune homme accuse un sérieux retard. Et donc, passe les vitesses avec un peu trop de faciliter. Si bien que la Gendarmerie avait dû l’interpeller. Mais ne le laissant pas en rade, avait retiré son permis avant de l’escorter à son centre d’examen.

Malgré tout, le jeune homme avait pu composer. Mais aussi trouver un autre moyen de locomotion pour le reste des épreuves. Mais cela n’a pas dû le perturber car la gendarmerie d’Indre et Loire a annoncé la bonne nouvelle. En effet, le jeune homme a obtenu avec brio son Bac 2017.

La Gendarmerie le félicite pour l’obtention du Bac 2017

Sur la page Facebook de la Gendarmerie d’Indre et Loire, on a notamment pu lire « Il l’a eu!!! ». Du coup, on suppose que les Gendarmes en question sont malgré tout fiers de leur délinquant de la route. « Nous sommes heureux de vous informer que notre jeune contrevenant accompagné par les gendarmes au bac a obtenu son diplôme. Félicitations à lui », explique le post Facebook de la Gendarmerie.

La Gendarmerie, pas rancunière a même adressé ses voeux pour de bonnes vacances en même temps que les félicitations pour le Bac 2017. Malgré tout, on doute que le jeune homme puisse partir très loin en vacances sans son permis de conduire.

Un geste de générosité de la part de la Gendarmerie

En effet, le jeune homme a réalisé une infraction qui a causé un retrait immédiat du permis de conduire. Alors qu’il roulait dans la municipalité de Nouzilly (au Nord de Tours), le jeune homme avait été contrôlé à 125 km/h. La route était cependant limitée à 90 km/h… Mais en période probatoire, il n’aurait pas dû dépasser le 80 km/h.

Lors du contrôle de la gendarmerie, il avait alors expliqué qu’il était en retard pour l’épreuve de Philosophie du Bac 2017. La Gendarmerie avait alors expliqué sur Facebook ce qu’il s’était passé. « Si cette explication ne justifie en rien l’infraction commise. Devant cette situation particulière (le gendarme a) fait preuve de compréhension. Il décide alors de déposer ce candidat pressé devant son centre d’examen en véhicule de service ».

Les parents avait d’ailleurs répondu à ce geste dans une lettre pour saluer le geste d’humanité du gendarme en question le remercier.