fbpx
Bac 2016
Partager sur

Bac 2016: les premières réactions des lycéens à la sortie du bac de français (exclue MCE)

Bac 2016: les premières réactions des lycéens à la sortie du bac de français (exclue MCE)

Le bac 2016 de français, c'était ce matin ! Et les étudiants sont mitigés pour leur première expérience du bac !

Si la philosophie et l’histoire-géo ont lancé les hostilités du bac 2016, les élèves de terminal des lycées y étaient préparés. Mais aujourd’hui, c’est le bac 2016 de français… Et qui dit bac de français, dit première étape pour les élèves de 1ère qui débutent les épreuves anticipées. Si les candidats de terminal sont préparés à l’échéance finale, pour ceux qui se penchent sur les copies du bac 2016 ce matin, c’était un stress considérable car les résultats pourraient dicter leur année suivante… Maxime, un jeune redoublant en 1ère ES en a bien conscience: « je ne suis ni déçu, ni content. Mais c’était assez simple par rapport à l’année dernière ! Je ne sais pas si j’ai réussi mais de toute façon je redouble donc c’est juste un entraînement ! ». Mais pour Christina, en filière S, c’est un coup de poker: « il fallait inventer le discours pour l’enterrement d’un ami.. C’est super joyeux cette année ! L’invention on ne l’a pas du tout travaillé en cours, mais il suffit juste d’être inspiré et c’était mon cas ».

Des premières L mitigés sur les sujets à développer…

Si habituellement, c’est le commentaire de texte qui est conseillé par les professeurs, les étudiants en 1ère L ne sont pas unanimes sur la question. « J’ai choisi le sujet d’invention.. Je prends toujours ça ! Il fallait faire le monologue intérieur d’une statue. On vient d’étudier Oedipe donc ce n’était pas trop dur ! Il faut juste avoir un peu d’imagination », explique à MCE un étudiant de 1ère L qui souhaite ensuite entrer en psycho. Mais son camarade qui le suit à la sortie de l’examen a été plus prudent: « j’ai choisi le commentaire de texte (La machine infernale) parce que je ne suis pas tellement allée en cours cette année.. C’était difficile oui ».

Des sujets pour le bac 2016 qui ont fait bûcher les élèves

Les sujets étaient d’ailleurs pointus. Pour les filières ES et S, le thème était « la question de l’homme dans les genres de l’argumentation, du XVIe siècle à nos jours ». Accompagné d’un texte de Victor Hugo prononcé aux funérailles d’ Honoré de Balzac. Un autre texte d’Émile Zola prononcé aux obsèques de Guy de Maupassant le 7 juillet 1893. Une troisième allocution d’Anatole France prononcée lors de l’éloge funèbre d’Émile Zola et un quatrième et dernier texte de Paul Éluard à l’occasion du retour des cendres de Robert Desnos. En L, les candidats n’ont pas été gâtés non plus… Leur thématique se composait autour des « réécritures du XVIIe siècle à nos jours ». Une thématique accompagnée de quatre textes: Oedipe, de Voltaire ; , Sphinx, poème de José Maria de Heredia extrait de son recueil Les Trophées (1893) , Le Sphinx, d’Albert Samain, extrait de la Symphonie héroïque (1900), et enfin un extrait de La Machine infernale (1932), de Jean Cocteau. Si le commentaire de texte est la solution privilégiée des candidats pour le bac de français, certains n’hésitent pas à se lancer dans la dissertation ou encore l’exercice d’invention…