fbpx
Dossier MCE
Partager sur

Bac 2015: corrigés vidéo SES Obligatoire Bac ES « Dans quelle mesure l’action des pouvoirs publics est elle efficace pour lutter contre les inégalités ? »

Quelques heures après le début de l'épreuve au Bac 2015, MCE vous propose les corrigés vidéo SES Obligatoire Bac ES « Dans quelle mesure l’action des pouvoirs publics est elle efficace pour lutter contre les inégalités ? »

L’épreuve de SES avait lieu ce matin, découvrez dès à présent les corrigés vidéo SES Obligatoire Bac ES « Dans quelle mesure l’action des pouvoirs publics est elle efficace pour lutter contre les inégalités ? » Cette correction vous est proposée par IPECOM, Institut de préparation aux Écoles de Commerce, Enseignement Secondaire et Supérieur Privé, Classes à effectifs réduits.

Bac 2015: corrigés vidéo SES Obligatoire Bac ES « Dans quelle mesure l’action des pouvoirs publics est elle efficace pour lutter contre les inégalités ? »

Introduction

Sujet : Dans quelle mesure l’action des pouvoirs publics est elle efficace pour lutter contre les inégalités ?

Introduction :

C. Landais (2007) montre que en France entre 1998-2005, les salaires moyens des 90% des salariés les moins bien payés progressent de 4% alors que ceux des 0,01% les mieux payés progressent de 54,1%.
Depuis le 19e, niveau de vie des PDEM s’est amélioré et revenu/tete a été multiplié par 20 en 2 siècles
Inégalités de revenu fortes pd la RI et faibles au 20e conformément à la loi de Kuznets (inégalités de rev tendent historiquement à suivre une courbe en U inversé)
Au cours des trente glorieuses on assiste à un recentrage autour de la classe moyenne. Intéressant de citer Piketty, L’Economie des inégalités (1997) qui montre que l’écart entre les revenu des 10% les + riches et des 10% les + pauvres dans les PDEM est presque 3 fois + faible au 20e qu’au 19e.
Cependant durant les 30 dernières années les écarts se creusent → rapport inter décile D9/D1 augmente (<3 en France mais 6 aux USA) La précarité du T et la nouvelle pauvreté face à l'explosion de hauts revenus ont accru ces inégalités. Les inégalités sont donc représentées par les salaires ; on parle d’inégalités salariales. Au niveau des dépenses publiques de protection sociale, celles ci sont passées de 3% PIB en 1920 à 5% en 1938 puis 10% en 1955, 15% en 1970 et 30% aujourd’hui. Première partie : Au niveau théorique : vision keynésienne qui justifie l’action de l’Etat dans l’amélioration des salaires. On peut parler des multiplicateurs des dépenses publiques ainsi que des modèles IS LM. A cet égard Kahn reprend les multiplicateurs keynésiens et montre l’efficacité des dépenses publiques dans la réduction des inégalités. Au cours de l’histoire les dépenses publiques ont augmentées : effet de déplacement des dépenses publiques de Peacock et Wiseman. Historiquement on illustre : Premières expériences de politiques sociales dans l’Angleterre en voie d’industrialisation. Le devoir des Etats est de faire travailler ; « Speenhanland ACT ». Impôt négatif pour ceux dont les ressources sont minimums. Lois sociales de Bismarck (Allemagne) : 1833 Assurance Maladie et 1889 Assurance vieillesse. France 1919 loi sur les RTT grâce à une amélioration de la productivité. 48h par semaine. Deuxième partie : L’action de l’Etat a souvent été critiqué. Action inefficace voir nuisible pour l’économie Importance de la vision libérale ; Malthus bataille contre les lois sociales. L’action de l’Etat nuit à la croissance économique et donc à la réduction des inégalités. En effet les salaires représentent une quantité de travail et donc toute hausse de salaire sans hausse de la quantité de travail fausse le marché. Destructions créatrices certes créent des inégalités mais elles sont positives pour la croissance. III. Action de l’Etat met en danger la nation ; Les trois crises de l’Etat providence (Pierre Rosanvallon) A. Crise financière avec montée des déficits : contraction des recettes et dérive structurel des dépenses avec notamment les dépenses de santé. B. Crise d’efficacité avec les limites de la logique assurantielle. Nouvelle pauvreté et étatisation. C. Enfin crise de légitimité : menace de compétitivité et inégalités face aux classes touchées. Cette correction vous a été proposée par IPECOM, Institut de préparation aux Écoles de Commerce, Enseignement Secondaire et Supérieur Privé, Classes à effectifs réduits.

Le Bac 2015 débutera le 17 juin et les premiers résultats sont annoncés pour le 7 juillet au matin, et pour le 10 juillet pour les lycéens au rattrapage. Retrouvez tous nos articles sur le Bac 2015 et tous les outils pour vous aider à réviser et à l’obtenir dans notre grand dossier BAC 2015, bon courage à tous.

Reçois les résultats du Bac 2015 en premier, inscris toi ici ou attends le jour J pour les découvrir gratuitement !

banniere ipecom
banniere ipecom