fbpx
Campus
Partager sur

APB: dans le stress de l’orientation, comment bien faire son choix

APB: dans le stress de l’orientation, comment bien faire son choix
Partager sur Facebook

APB est de retour… Et pour ne pas avoir de surprises lors de la sélection de ses voeux, voici quelques démarches utiles pour ne pas se tromper et regretter sa première année d'études.

C’est le moment le plus important d’une vie d’étudiant et de futur bachelier, l’orientation APB. Si son utilisation a été simplifié par le ministère de l’Education Nationale, il peut cependant être une crainte pour les étudiants qui voit l’APB comme une galère et pas comme un outil d’utilisation à la formation. Alors pour bien se servir d’APB il existe quelques petites habitudes et conseils pour être sûr de faire le bon choix et ne pas rater le coche. Selon Sylvie Boudrillet, conseillère d’orientation-psychologue au centre d’information et d’orientation Médiacom, interrogée par le Monde, « la seule stratégie à adopter est de classer ses voeux par ordre de préférence et sans autocensure. Chacun ne recevra, au mieux, qu’une seule proposition d’admission par phase : la meilleure possible en tenant compte de la liste préférentielle de vœux du candidat. La hiérarchie des vœux est donc très importante ». C’est d’ailleurs la raison de cette longue période de finalisation des voeux (entre le 20 janvier et le 31 mai).

Avant de valider son choix sur APB, il faut demander conseil

Pour bien faire cette sélection, il faut penser avant tout à faire un voeux vraiment fiable. Pour Rémi Chautard, professeur de mathématiques à la Maison d’éducation de la Légion d’honneur à Saint-Denis interviewé par Le Figaro, la technique est avant tout de… prendre conseil auprès de ses professeurs qui sont habitués à ce genre de formation et donc peuvent renseigner leurs étudiants en fonction de leur niveau: « demandez conseil à vos professeurs, nous connaissons les établissements, et en prépa la réputation du lycée d’origine compte beaucoup ». Ce choix est d’ailleurs primordiale dans les cursus au nombre de places limités. En effet, en cas de tirage au sort, ceux qui ont mis un premier voeux sur APB seront automatiquement avantagés par rapport aux autres.

Attention à la nouvelle formule de localisation de l’APB

Nouveauté pour l’APB 2016, la localisation est le voeux groupé. En effet, pour les licences les plus courtisées par les jeunes bacheliers (droit, santé, psycho, Staps), l’objectif n’est plus de cibler un établissement précis, mais de formuler un voeux sur l’ensemble des établissements de la région. Mais il faut être sûr de son choix pour ne pas se retrouver à plus de 200 km de son domicile ou de ses envies. « Cette fois la difficulté est que c’est la filière qui l’emporte sur l’établissement, et il ne sera désormais plus possible d’intercaler une licence de droit à Paris V avec une licence de gestion dans la même université »,explique Frédéric Dardel, président de l’Université Paris-Descartes, lui aussi interrogé sur le Figaro.