MCE est disponible sur
  • Orange 217
  • SFR 177
  • BBox 156
  • Free 237
  • Numericable 78
  • Darty Box 117
Campus
Partager sur

Anglais: la France se ramasse au test de langue de l’Education First

Anglais: la France se ramasse au test de langue de l'Education First
Partage
Partager sur Facebook

La France est un des moins pays européens sur la pratique de l'Anglais… Une situation qui devrait tout de même changer avec les générations à venir.

Education First (EF) réalise depuis près de sept ans une étude annuelle sur le niveau d’Anglais des pays à travers le monde. Cette nouvelle version 2017 recense le niveau de la langue de Shakespeare et sa pratique dans près de 80 pays. Une étude qui réunit près d’un million de participants. Pour réaliser ce test, l’EF a mis au point son propre test d’anglais. Il évalue le niveau de compréhension écrit et oral de la langue (similaire au TOEIC et TOEFL). Un test accessible à tous et gratuit sur le site de l’association.

Le résultat de ce test est donné en nombre de points. Ces points déterminent un niveau d’anglais basé sur l’évaluation mise en place par l’Union européenne (CECR allant de A1 à C2). Un test qui a déjà fait ses preuves et qui est utilisé par Linkedin et les étudiants d’Harvard.

La France à traîne et sauvée par son tourisme

Et c’est en Europe que le meilleur apprentissage de l’Anglais a été enregistré. Mais malheureusement pas en France. En effet, le niveau européen est le plus élevé à l’échelle du monde. Mais il existe de nombreuses disparités. C’est principalement dans les pays scandinaves et l’Europe centrale qu’on parle le mieux l’anglais. Pour fermer le Top 15 des pays européens, la Serbie, la Roumanie et la Hongrie tournent autour de 59 points. Ce qui reste très loin devant la France et ses 54 points (rang : 22/27).

En France, le niveau moyen du test d’Anglais est de 54,39. Ce qui classe le pays à la 32ème place mondiale. Une étude approfondie a même permis de définir le niveau d’Anglais par région. Il en retient que c’est l’Occitanie qui présente le plus de capacités (55,51), devant la région PACA (54,97) et l’Ile-de-France (54,81). Premier constat, ce sont notamment les régions qui accueillent le plus de touristes étrangers chaque année. Ils voient donc l’apprentissage de l’Anglais comme une nécessité. De plus, c’est surtout dans les grandes villes que le constat se fait sentir.

La pratique de l’Anglais à travers le Monde

Le test 2017 a permis pour la première fois de se faire une idée du niveau en Afrique. Notamment grâce à l’entrée de nouveaux pays (Afrique du sud, Nigéria, Cameroun, Angola) mais aussi du Bangladesh, de Cuba et de la Grèce. En terme de score moyen, le niveau des pays n’évolue pas sauf le Panama, Singapour, l’Arabie Saoudite et la Thaïlande. Des pays tournés de plus en plus vers l’extérieur, que ce soit par le tourisme ou les affaires. Des données qui devraient évoluer dans les années à venir. En effet les jeunes de moins de 30 ans parlent mieux anglais que leurs aînés de plus de 40 ans.

Il faut aussi noter que les femmes parlent globalement mieux l’anglais que les hommes (53,81 contre 52,98). Même si des disparités fortes se font sentir dans certains pays encore peu enclin à pratiquer cette langue, comme en Uruguay. Ne disposant pas de professeur, le pays a fourni des tablettes aux étudiants pour suivre leur cours en ligne.