fbpx
Campus
Partager sur

Afrique du Sud: une université propose des bourses aux étudiantes… vierges !

Afrique du Sud: une université propose des bourses aux étudiantes... vierges !

Dans certaines universités d’Afrique du Sud, des étudiantes peuvent avoir une bourse à condition de rester vierges

La mairie de Uthnukela a décidé d’offrir des bourses aux étudiantes aux restent vierge. Une initiative que la marie justifie comme un moyen efficace pour que les filles se concentrent sur leurs études. Plusieurs associations ont protesté contre cette mesure.

La « Bourse des Vierges »

La municipalité de Uthnukela a décidé d’offrir des bourses aux jeunes filles. Intitulé « bourses des vierges » pour obtenir la bourses les jeunes filles doivent être vierges et avoir de bonnes notes. « Il s’agit d’une toute nouvelle catégorie que nous avons mise en place cette année. La bourse est destinée aux jeunes filles qui sont encore vierges. C’est une catégorie introduite cette année par la mairesse. La mairesse encourage les jeunes filles à rester pures et à ne pas avoir de rapports sexuels afin de se concentrer sur leurs études », précise un porte-parole d’Uthnukela à l’AFP.
Ainsi les étudiantes peuvent si elles sont vierges avoir une bourse. Pour s’assurer de la virginité des jeunes filles, elles seront soumises à des tests médicaux. Le porte-parole précise toutefois que « la bourse leur sera retirée si elles ont perdu leur virginité ».

Une initiative contestée par des organisations de défense des droits des femmes

Cette initiative prise par la mairie suscite de vives réactions de la part des organisations de défense des droites des femmes.« Les jeunes filles sont privées de leur dignité et de leur intégrité. On leur refuse le droit à l’éducation » a indiqué la directrice de People Opposing Women Abuse à l’AFP. Pour le président de la commission pour l’égalité des genres, il s’agit tout simplement d’une forme de discrimination « Je pense que les intentions du maire sont bonnes mais nous n’acceptons pas que la virginité soit une condition à remplir pour obtenir une bourse. Cette discrimination basée sur la grossesse ou la virginité est problématique », à l’AFP.