fbpx
Campus
Partager sur

Aéroport du futur: l’association PV3e de l’ESTACA remporte le Challenge Aéro-Saclay

Aéroport du futur: l’association PV3e de l’ESTACA remporte le Challenge Aéro-Saclay

Le 23 juin dernier, les étudiants de l’ESTACA participant au Challenge Aéro-Saclay étaient rassemblés pour la remise des prix de cette compétition

Le 23 juin dernier, les étudiants de l’ESTACA participant au Challenge Aéro-Saclay étaient rassemblés pour la remise des prix de cette compétition lancée à la rentrée 2015. Son objectif : réunir les étudiants des établissements d’enseignements supérieur de Paris-Saclay-Versailles autour d’un projet commun, concevoir l’aéroport du futur en équipes pluridisciplinaires.
Ce challenge s’inscrit dans le cadre du projet de cluster en gestation autour de l’aérodrome à Toussus-le-Noble. Depuis plus de huit mois, les étudiants de l’ESTACA travaillaient aux cotés de professionnels de l’aéronautique et de leurs enseignants pour cette transition vers l’aéroport du futur. Les étudiants de l’ESTACA se sont particulièrement illustrés en remportant le 1er prix et le prix « Coup de cœur » de la compétition.

Un challenge pour stimuler l’éco-système du territoire le plus innovant de France

Le territoire de Paris-Saclay renferme de nombreux constructeurs, industriels et des PME travaillant sur le secteur aéronautique. Avec les écoles et établissements de recherche qui les entourent, cela fait de Paris-Saclay l’un des pôles aéronautiques les plus dynamiques de France. L’ambition du Challenge Aéro-Saclay était de fédérer tous ces acteurs et d’activer les compétences de l’ensemble de cet écosystème dans une dynamique d’innovation sur des problématiques majeures du secteur aéronautique. « Ce challenge est une opportunité formidable pour créer des synergies entre grands industriels, PME, chercheurs et les écoles sur un projet coopératif, qui répond à des enjeux d’avenir », explique Pascale Ribon, Directrice de l’ESTACA.

Pour concevoir l’aéroport du futur de Toussus-le-Noble au cœur du département des Yvelines, les étudiants ont dû adopter une approche transverse, sur des problématiques à la fois énergétiques, environnementales mais aussi économiques. Dans cette démarche, les étudiants ont placé l’usager au cœur de leurs réflexions, un pré-requis pour la viabilité du projet. « Les industriels qui ont pris part à ce Challenge sont venus chercher une idée techniquement et industriellement réalisable auprès de nos étudiants » précise Pascale Ribon.

Le premier prix pour l’équipe PV3e, pour un aéroport qui réduit les nuisances sonores

Louise Chazalon, étudiante en 3e année de la filière aéronautique à l’ESTACA et présidente de l’association PV3e revient sur la construction du projet qui a permis à son équipe remporter la première édition du Challenge Aéro-Saclay. L’équipe, composée de 3 étudiants de l’ESTACA et 1 étudiant de l’Université d’Évry, a conçu un aéroport à faibles émissions sonores, qui a séduit les membres du jury (Aéroports de Paris, Airbus Group, Safran, la préfecture des Yvelines, CCI Versailles, Astech, Mairie de Toussus le Noble, CFA mae) pourrait faire l’objet de financements pour développer un prototype.

«Pour le challenge, nous avons mené une réflexion globale sur la manière dont l’aéroport pouvait se développer et nous avons estimé qu’il fallait en priorité supprimer les gênes pour le voisinage et les riverains, à savoir réduire la nuisance des avions. Pour faire en sorte que l’aéroport ne perturbe plus son environnement, nous nous sommes basés sur une technologie déjà existante, le contrôle actif du niveau sonore. Elle est utilisée notamment pour les casques anti-bruits et nous l’avons adaptée à une gamme de fréquence émise par les hélicoptères et les avions autour de l’aéroport. Le système mis en place consiste à capter l’onde sonore émise par un avion ou un hélicoptère via un micro, et de renvoyer exactement la même onde en opposition de phase via un haut parleur. Cela crée une interférence destructive qui neutralise les sons et donc les nuisances.»

CREATEUR DE NOUVELLES MOBILITES

L’association PV3e de l’ESTACA, se voit attribuer le 1er prix du Challenge

FOCUS ESTACA

ESTACA, école d’ingénieurs post-bac spécialisée, est un acteur européen majeur dans le domaine des transports et de la mobilité. Son campus Paris-Saclay est localisé à Saint-Quentin-en-Yvelines, son campus Ouest à Laval en Mayenne. Grâce à une pédagogie innovante au cœur des problématiques actuelles des transports (éco mobilité, systèmes embarqués, système propulsif et énergie à bord, …) et à son centre de recherche ESTACA’LAB, l’Ecole diplôme des ingénieurs dotés d’un savoir-faire technique reconnu dans le monde industriel et économique. Ouverte sur le monde, l’Ecole compte une trentaine de partenaires universitaires étrangers et travaille avec de nombreuses organisations (NASA….). Passionnés et professionnels, les ingénieurs ESTACA sont reconnus dans le monde industriel pour leur capacité à s’adapter rapidement. Très demandés par les entreprises, près de 80% des élèves-ingénieurs de l’Ecole signent un contrat avant l’obtention de leur diplôme.

Pour plus d’informations : www.estaca.fr ; https://twitter.com/Estaca_twit et https://www.facebook.com/EcoleESTACA