fbpx
Campus
Partager sur

Admission Post-Bac: ce qui change en 2017 sur l’APB

Admission Post-Bac: ce qui change en 2017 sur l'APB
Partager
Partager sur Facebook

Admission Post-Bac c'est parti ! Et pour ceux qui souhaite rentrer leur voeux, attention ! Certaines chose ont changé sur le fonctionnement du site.

Chaque année, c’est la hantise des futurs bacheliers. La course aux voeux d’orientation sur Admission Post-Bac débute ! Que ce choix se tourne sur un cursus universitaire, en BTS, en classes Prépa ou même en école privée, rentrer ces voeux peut être une partie de stress qui amène chaque année son lot de plainte. Cette année, ce seront 800 000 étudiants qui devront se partager les 12 000 formations proposées sur Admission Post-bac. Et cette année, pas mal de choses ont changé.

Première modifications notoire, il est possible de faire près de 12 voeux en classes préparatoires contre six les années précédentes. Mais ce n’est pas tout. Chaque année, les élèves de bac généraux doivent à tout prix inscrire un voeux universitaire dans un cursus libre au sein même de leur académie. Ce voeux obligatoire se répercute aussi sur les filières technologique où les bacheliers devront faire obligatoirement un choix vers un DUT et les filières professionnelles vers un BTS. Le but étant de pouvoir reclasser tout le monde à l’issue du bac.

Admission Post-Bac plus à l’écoute des futurs étudiants

Pourquoi Admission Post-Bac est un enfer ? Car les choix faits sur ce logiciel permettront de définir les années à venir d’un futur bachelier. Une action qui peut paraître angoissante quoique primordiale. C’est pourquoi la nouvelle formule d’Admission Post-Bac 2017 sera plus à l’écoute des choix des futurs étudiants. En effet, lors de la troisième phase d’admission, les bacheliers devaient répondre par un « oui définitif » ou « démissionner ». Cette année sera ajoutée la fonction « Oui mais ». Cela permettra d’avoir un peu plus de temps pour espérer une meilleure possibilité sans pour autant écarter définitivement une admission.

De plus, une procédure complémentaire sera mise en place jusqu’au 25 septembre. Cette dernière s’adresse aux candidats qui n’ont accepté aucune proposition. Elle permettra plus de temps dans le choix de sa formation future. Déjà existante en 2016, elle a surtout était rallongée de deux semaines.

Des voeux Admission Post-Bac entre les voeux

La grande nouveauté 2016 avait fait du bruit. C’était les voeux groupés sur les filières en tension. Afin de donner le maximum de possibilité à l’étudiant de s’inscrire dans une des ces filières (Staps, PACES, Droit…), le voeux était formulé sur l’ensemble des établissement d’une académie. Les voeux était ensuite organisé en sous-voeux en fonction des établissements. Cette année, cela reste sur le même fonctionnement, mais il sera possible d’intercaler d’autres voeux pour d’autres cursus entre les établissements.

En gros, si quelqu’un dans l’académie de Paris-Créteil demande une place en Droit. Il lui sera possible de placer un cursus en histoire entre les lignes de son voeux pour entrer en Droit. Un second établissement en Droit pourra être donc inscrit en troisième voeux.