fbpx
Campus
Partager sur

6 jeunes sur 10 perçoivent le changement climatique comme une opportunité

6 jeunes sur 10 perçoivent le changement climatique comme une opportunité
Partager
Partager sur Facebook

Changement climatique: une étude a été menée dans 12 pays 2 auprès de 6 000 jeunes âgés de 18 à 29 ans.

Scenario 20151 : une étude menée dans 12 pays 2 auprès de 6 000 jeunes âgés de 18 à 29 ans par le cabinet de conseil en développement durable Nomadéis3 en partenariat avec AXA et Nielsen et avec l’appui de Mazars et de Saint-Gobain.
– Les jeunes interrogés sont quasi-unanimes (94%) sur l’observation d’une dégradation de l’environnement au cours des 20 dernières années.
– Une large majorité de répondants (84%) est malgré tout convaincue qu’il est possible de combiner développement économique et protection de l’environnement.
– Une majorité tout aussi large (85%) anticipe des transformations de l’emploi en raison du changement climatique, mais près d’un jeune sur deux (46%) estime avoir été insuffisamment préparé à ces transformations au cours de ses études.
– Les jeunes interrogés sont plus nombreux (83%) à considérer que ces transformations s’accompagneront de créations de nouveaux emplois, plutôt que de destructions d’emplois existants (59%).

Paris, le vendredi 4 décembre 2015 : Lancé à l’initiative du cabinet de conseil en développement durable Nomadéis en partenariat avec AXA et Nielsen, et avec l’appui de Mazars et de Saint-Gobain, le projet Scenario 2015 a donné la parole à 6 000 jeunes âgés de 18 à 29 ans dans 12 pays (G7 et BRICS : Afrique du Sud, Allemagne, Brésil, Canada, Chine, Etats-Unis, France, Inde, Italie, Japon, Royaume-Uni, Russie.). Objectifs : mieux comprendre leur perception des liens entre climat et emploi ; mais surtout mieux cerner leurs attentes vis-à-vis des acteurs qui façonnent aujourd’hui le monde dont ils hériteront demain.

Pour l’opinion publique, les dérèglements climatiques sont encore le plus souvent synonymes de risques (phénomènes météorologiques extrêmes, insécurité alimentaire, conflits, etc.). Mais la transition écologique pourrait aussi représenter le premier gisement d’emplois pour les générations futures et donc être un levier pour inventer les formations et les métiers de demain.

Selon les Nations Unies, le chômage mondial a augmenté de près de 20% au cours des 5 dernières années. Les 15-30 ans, qui représentent aujourd’hui près du quart de la population mondiale (1,8 milliard de personnes), sont particulièrement touchés. L’Organisation Internationale du Travail estime ainsi qu’un tiers d’entre eux n’a actuellement pas d’emploi et ne suit ni études ni formation. Cette même institution évalue à 600 millions le nombre de nouveaux emplois que l’économie mondiale devrait créer pour répondre aux besoins du milliard de jeunes supplémentaires attendus sur le marché du travail d’ici 2025.

Il s’agit d’un défi majeur pour la communauté internationale. Les nouveaux objectifs de développement durable, adoptés le 25 septembre 2015 par les États membres de l’ONU, prévoient d’ailleurs d’élaborer et de mettre en oeuvre d’ici 2020 une stratégie mondiale en faveur de l’emploi des jeunes. D’ores et déjà, partout dans le monde, de nombreux acteurs (entreprises, pouvoirs publics, associations) se mobilisent pour identifier les leviers à mobiliser et les synergies à valoriser.

Les résultats de l’étude Scenario 2015 sont sans équivoque et constituent un appel à l’action pour tous les acteurs soucieux de prendre en compte l’intérêt des générations futures…

LES DECIDEURS : Les jeunes interrogés sont quasi-unanimes (94%) sur l’observation d’une dégradation de l’environnement au cours des 20 dernières années. La meilleure protection des ressources naturelles et de l’environnement constitue pour eux le principal défi de la société de demain, à égalité avec la réduction de la pauvreté. Une large majorité d’entre eux (84%) est malgré tout convaincue qu’il est possible de combiner développement économique et protection de l’environnement…
LES FORMATEURS : Le changement climatique est davantage perçu par les jeunes comme une opportunité (60%) que comme une menace (40%) pour le développement social et économique. Une importante majorité des répondants (85%) anticipent des transformations de l’emploi en raison du changement climatique, mais près d’un jeune sur deux (46%) estime avoir été insuffisamment préparé à ces transformations au cours de ses études…
LES EMPLOYEURS : Les jeunes interrogés sont plus nombreux (83%) à considérer que ces transformations s’accompagneront de créations de nouveaux emplois, plutôt que de destructions d’emplois existants (59%). 44% des répondants affirment que la possibilité d’agir contre le changement climatique est un des critères guidant leurs choix en matière d’orientation professionnelle et de choix de leur futur employeur…
LES SCIENTIFIQUES ET LA SOCIETE CIVILE : Pour relever le défi climatique, les jeunes font principalement confiance aux scientifiques et aux experts (84%), aux ONG (77%) et aux villes et territoires (63%). Renforcer la confiance des jeunes quant à l’action menée par les décideurs politiques constitue l’un des enjeux majeurs de la COP 21. Si la mobilisation de la société civile est nécessaire, elle ne peut suffire à elle seule et les gouvernements doivent accomplir leur part de l’effort collectif de lutte contre le changement climatique. Les partenaires de Scenario 2015 appellent en ce sens à un franc succès de la Conférence Paris Climat.
Les bouleversements climatiques sont une opportunité majeure pour lutter concrètement contre le chômage des jeunes en France, en Europe et dans le monde. Les 18-29 ans expriment clairement leurs attentes, à contre-courant du pessimisme parfois observé dans les opinions publiques.

Scenario 2015 fait suite à ScenaRio 2012, première enquête mondiale sur la jeunesse et le développement durable, également lancée par Nomadéis à l’occasion de la Conférence des Nations unies « Rio+20 ». Objectif : créer dès 2016 un observatoire mondial des générations futures, pour alimenter les débats mais aussi inspirer des actions locales concrètes, dans les territoires, afin de progresser vers une prospérité durable.

« L’enquête Scenario 2015 fait ressortir des attentes considérables des 18-29 ans, convaincus qu’il est possible de transformer la contrainte climatique en opportunité de lutte massive contre le chômage des jeunes, partout dans le monde. Alors que Paris accueille la COP 21, et que le Président de la République a fait de la jeunesse la priorité stratégique de son quinquennat, la France, nation de l’économie positive, a l’opportunité historique de bâtir un nouveau leadership international fondé sur la prise en compte prioritaire des intérêts des générations futures. »

Cédric BAECHER, Nicolas DUTREIX, co-fondateurs et Directeurs associés de Nomadéis, co-fondateurs de Scenario 2015.
« La question de savoir si le réchauffement climatique est une réalité n’est plus de mise. La question est aujourd’hui de savoir quand et sous quelles formes il se manifestera. L’enquête Scenario 2015 nous prouve que ce risque climatique peut devenir, aux yeux de nombreux jeunes qui sont aussi les responsables de demain, une réelle opportunité. En tant qu’assureur, j’ai été personnellement le témoin à de nombreuses reprises de la capacité de résilience de nos sociétés.
Cela me donne l’espoir que nous apprendrons des erreurs du passé et choisirons la voie d’un futur durable, grâce à un accord global, juste et ambitieux à la fois, lors de la COP21. »

Henri de CASTRIES, Président-directeur général d’AXA:

« Le chômage des jeunes est une problématique sociale et économique – notamment en Europe –à laquelle nous sommes particulièrement sensibles (en agissant par exemple dans le cadre d’Alliance for Youth aux côtés de certains de nos clients). A l’occasion de la COP 21, je me réjouis de la démarche volontaire affichée par les jeunes, qui voient dans le réchauffement climatique une opportunité de nombreuses créations d’emplois – et de surcroît des emplois qui donnent du sens à leurs choix professionnels, celui de sauvegarder la planète. A chacun d’entre nous d’encourager leurs initiatives pour une croissance verte ! »

Laurent ZELLER, Président Directeur Général de Nielsen France:

Scenario 2015 repose sur une approche partenariale et une dynamique collective pleinement en phase avec l’esprit de l’ « Agenda des solutions », visant à mobiliser les acteurs non étatiques dans la lutte contre le changement climatique. Scenario 2015 a obtenu le soutien du Président du Conseil Economique Social et Environnemental (CESE), du Pacte Mondial des Nations Unies, du programme des Nations Unies pour les établissements humains (ONU-Habitat), du Comité français de la Chambre de commerce internationale (ICC France) et de l’Association Jeunesse et Entreprises (AJE).

Projet labellisé COP 21 sur décision de la ministre de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie, Scenario 2015 fera l’objet de plusieurs restitutions pendant la Conférence.
Les principaux résultats seront dévoilés au Bourget le 4 décembre 2015 par Henri de Castries, Président-directeur général d’AXA. Des évènements sont également prévus le 8 décembre (à 14h et à 16h au Grand Palais sur l’espace Comité 21 / Club France, puis à 17h15 au Bourget, Espaces Générations Climat salle 8) et le 11 décembre (à 14h30 au Bourget, sur le Pavillon de l’UE).

Changement climatique: A PROPOS DE LA METHODOLOGIE D’ENQUETE

L’enquête mondiale Scenario 2015 « Jeunesse, Climat, Emploi » a été menée online par Nielsen entre le 7 et le 14 octobre 2015 auprès d’un échantillon de plus de 6 000 jeunes citoyens âgés de 18 à 29 ans dans 12 pays, à savoir ceux du G7 (Allemagne, Canada, Etats-Unis, France, Italie, Japon, Royaume-Uni) et les BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud).
L’analyse des résultats a été menée par Nomadéis en étroite collaboration avec AXA et Nielsen. L’échantillon de 500 interviews par pays inclut des quotas d’âge et de sexe pour chaque pays en fonction du profil des internautes. La marge d’erreur est de ±1,29 %. Les enseignements de cette étude Nomadéis – AXA – Nielsen reposent uniquement sur le comportement déclaré par les personnes ayant accès à Internet.
Les taux de pénétration de l’Internet varient d’un pays à l’autre. Un seuil minimum de 60 % de taux de pénétration ou de 10 millions d’internautes a été fixé pour inclure les résultats d’un pays dans l’étude.
Si la méthodologie d’enquête online permet une couverture importante au niveau mondial, elle ne fournit néanmoins qu’une perspective sur les habitudes des internautes et non de la population totale. Dans les pays en voie de développement où la pénétration de l’internet est toujours en progression, les publics touchés peuvent s’avérer plus aisés que la population totale du pays considéré. En outre, les réponses de l’enquête s’appuient sur du déclaratif et non sur un comportement réellement observé.

A PROPOS DE NOMADEIS

Créé à Paris en 2002 par deux diplômés de l’ESSEC après un tour du monde d’un an sur le thème de l’eau et la pauvreté urbaine, Nomadéis est un des pionniers français du conseil en développement durable. Depuis sa création, le cabinet a réalisé plus de 400 missions en France et dans 50 pays, pour le compte d’entreprises, de collectivités et institutions publiques et d’acteurs de l’économie sociale et solidaire. Ses principaux domaines d’expertise incluent le développement des filières de l’économie verte (eau, énergie, construction, mobilité, génie écologique), les villes et territoires durables (aménagement, concertation, smart city), la responsabilité sociale et environnementale des organisations (performance, innovation, partenariats) et les nouveaux modèles économiques (économie collaborative, circulaire, positive). Membre du groupe de réflexion sur l’économie positive présidé par Jacques Attali, co-auteur du rapport remis en septembre 2013 au Président de la République, Nomadéis est un partenaire engagé du Positive Economy Forum. Pour davantage d’informations sur Nomadéis, rendez-vous sur le site www.nomadeis.com et le compte Twitter @NOMADEIS.
Contact : [email protected] (06 19 97 64 60)

A PROPOS DU GROUPE AXA

Leader mondial de l’assurance et de la gestion d’actifs, le Groupe AXA accompagne et conseille 103 millions de clients, particuliers et entreprises en répondant à leurs besoins d’assurance, de prévoyance, d’épargne et de transmission de patrimoine. Chez AXA, 161 000 hommes et femmes sont présents dans 59 pays pour protéger, accompagner et innover. Notre mission est d’aider nos clients particuliers à vivre plus sereinement chaque étape de leur vie et d’aider les entreprises et les professionnels à entreprendre plus sereinement.
AXA envisage l’avenir avec confiance et multiplie les initiatives en se développant dans de nouvelles zones géographiques et en nouant des liens avec de nouveaux partenaires partout dans le monde. AXA protège les personnes et les biens sur le long terme. Nous avons donc la responsabilité́ de mettre nos compétences, nos ressources et notre expertise au service d’une société́ plus forte, plus sûre et plus durable. Notre influence s’étend des produits et services que nous offrons à la façon dont nous soutenons nos communautés et prenons soin de l’environnement. En tant qu’entreprise citoyenne et responsable, AXA s’efforce de jouer un rôle positif au sein de la société́ qui se traduit dans la durée par notre politique active de responsabilité́ d’entreprise.
Contact : [email protected] (01 40 75 46 68)

A PROPOS DE NIELSEN

Nielsen Holdings plc (NYSE : NLSN) est une société internationale de management de la performance qui fournit une compréhension complète de ce que les consommateurs Regardent et Achètent (Watch & Buy). La division Watch de Nielsen fournit aux media et annonceurs la mesure de l’audience à travers l’ensemble des écrans où du contenu – vidéo, audio, texte – est consommé. La division Buy fournit aux distributeurs et industriels de la grande consommation le seul suivi global des performances en magasin. En intégrant l’information provenant de ses divisions Watch et Buy avec d’autres sources, Nielsen délivre à ses clients mesures et analyses de premier plan permettant d’améliorer leurs performances. Nielsen, société du S&P 500, opère dans plus de 100 pays à travers le globe, représentant plus de 90% de la population mondiale. Pour davantage d’informations, merci de consu lter www.nielsen.com.
Contact : [email protected] (06 85 32 94 61)

A PROPOS DE MAZARS

Mazars est une organisation internationale, intégrée et indépendante, spécialisée dans l’audit, le conseil et les services comptables, fiscaux et juridiques. Le Groupe Mazars fédère les expertises de 15 000 professionnels et sert ses clients – grands groupes internationaux, PME, investisseurs et organismes publics dans 73 pays qui composent son partnership intégré. Chez Mazars, nous pensons que les meilleures stratégies sont celles qui se fondent sur l’intelligence collective. Nous estimons qu’il est de notre responsabilité de défendre en toute indépendances des modèles financiers et opérationnels qui reposent sur l a transparence et la confiance, qui encouragent la stabilité et ouvrent la voie à une croissance durable.
Contact : [email protected] (01 56 02 35 05)

A PROPOS DE SAINT-GOBAIN

En 2015, Saint-Gobain fête ses 350 ans, 350 raisons de croire en l’avenir. Fort de son expérience et de sa capacité́ à toujours innover, Saint-Gobain, leader mondial de l’habitat, conçoit, produit et distribue des matériaux de construction et de haute performance en apportant des solutions innovantes aux défis de la croissance, de l’énergie et de la protection de l’environnement. Avec un chiffre d’affaires de 38,3 milliards d’euros en 20144, Saint-Gobain est présent dans 66 pays avec plus de 170 000 salariés. Pour davantage d’informations sur Saint-Gobain, rendez-vous sur le site www.saint-gobain.com et le compte Twitter @saintgobain ou sur l’application pour tablette et téléphone mobile « Saint-Gobain Shareholder ».
Contact : [email protected] (01 47 62 43 25)