fbpx
Campus
Partager sur

Le 4L Trophy, comme dans un conte de fée !

Le 4L Trophy, comme dans un conte de fée !

Avec des souvenirs en pagaille rangés précieusement dans un coin de la tête, les participants du 4L Trophy ont clôturé leur belle épopée dans le sublime décor de la Fantasia chez Ali

Parfois entourés de leurs proches, les équipages ont fêté comme il se devait ces dix jours d’aventure, durant lesquels ils ont parcouru 6000 kilomètres entre Biarritz et Marrakech. Chapeau les Trophystes !

Le 4L Trophy, comme dans un conte de fée !

Si toute bonne chose a une fin, les souvenirs sont eux éternels. Réunis comme une belle petite famille à la Fantasia chez Ali, digne des plus grands décors des studios Disney, les équipages ont clôturé leur formidable épopée en apothéose. Après une journée libre à voguer dans les rues de Marrakech pour flâner au Souk ou siroter un thé place Jemaa El Fna, les 1200 nouveaux aventuriers de l’arche de Bab el Jdid ont fêté fièrement leurs dix jours de périple, leurs 6000 kilomètres au compteur et leurs grandes épopées dans le désert. Comme un symbole, la météo s’est encore voulue un peu capricieuse avec cette 19e génération du 4L Trophy. Après les averses du Village Départ et les bourrasques de vent d’Algésiras, la pluie s’est de nouveau invitée à la fête. Histoire de rendre le moment encore plus mélancolique.

Accompagnés pour certains de leurs proches, qui ont suivi le raid avec attention depuis Facebook, la course en direct ou encore les photos, les Trophystes ont pu se délecter du magnifique cadre offert par la Fantasia. Ils se seraient presque crus dans les Milles et une Nuits. Accueillis par des chanteurs et musiciens locaux, avec lesquels certains en ont profité pour danser, les différents duos se sont ensuite réunis autour de l’indispensable écran géant du 4L Trophy pour vivre ensemble avec émotion la diffusion des deux derniers « JT », concoctés par les équipes de 3122 Prod. Ça rappelle l’ambiance bivouac et l’atmosphère du désert.

4L Trophy: L’amour gagne toujours !

Le grand gourou de ce rallye-raid, Jean-Jacques Rey, a ensuite pris la parole pour saluer l’ensemble des équipages pour leur remarquable parcours jusqu’à la ligne d’arrivée à Marrakech. « Je voudrais avant tout vous féliciter, s’est exclamé le directeur du 4L Trophy devant une foule accueillante et souriante. Vous avez été étonnant, malgré des conditions météo parfois capricieuses. Jamais on n’avait passé le col du Tichka aussi rapidement. Vous avez été formidables ! Merci aussi au Maroc et aux Marocains pour leur superbe accueil. »

Qui dit rallye-raid, dit évidemment podium final. Dans une euphorie générale et accompagnés de l’incontournable Lionel Chamoulaud et du parrain de cette 19e édition, Maxime Musqua, les Trophystes ont salué les grands vainqueurs du classement général. Et comme l’amour gagne toujours, c’est un équipage d’amoureux, Anthony et Delphine (127), qui remporte le tant convoité trophée des vainqueurs. Arrivés en fanfare sur la piste centrale de la Fantasia chez Ali, les deux tourtereaux, déguisés en Mario et Luigi, ont accueilli les chaleureux applaudissements de la foule en jetant … des peaux de bananes dans les airs. En hommage évidemment au jeu vidéo Mario Kart, dans lequel les différents personnages peuvent gêner leurs adversaires avec des bananes. « On est hyper heureux. Cette victoire va peut-être nous aider à passer notre septième anniversaire de couple, plaisantaient les deux vainqueurs sur le podium. On remercie évidemment toute l’organisation, les mécanos pour avoir su réparer notre voiture quand il le fallait, et notre garagiste qui a repeint notre 4L aux couleurs de Mario Bros. »

Respectivement deuxièmes et troisièmes, le duo palois Mathias et Baptiste (1519) et les amoureux Clement et Carole (1602) sont aussi venus se joindre à la fête sur le podium pour recevoir leurs prix. Laissant ensuite la place aux pimpantes gagnantes du classement féminin, Clemence et Marie (112). « Nous sommes amies depuis un moment maintenant, racontaient les deux souriantes jeunes filles. On ne s’engueule jamais et sur le 4L Trophy, ça n’a pas changé. C’était notre première 4L Trophy, mais le troisième pour notre 4L puisqu’elle a déjà servi dans la famille. Le 4L Trophy, c’est aussi une histoire de famille ! »

4L Trophy: Le Portugal mis à l’honneur !

Comme l’amour, le 4L Trophy n’a pas de frontière. Sur cette 19e édition du premier rallye raid au monde réservé aux étudiants, 12 pays différents étaient représentés sur la longue route vers l’Espagne, dans le froid de Midelt, sur les majestueuses pistes du grand sud marocain et sur la mythique étape marathon conduisant à Marrakech. Et cette année, c’est l’équipage portugais de Jo et Samuel Joaquim (536) qui est sorti vainqueur du challenge européen. Drapeau lusitanien sur le dos, rapidement mis sur les épaules de Jean-Jacques Rey, les deux amis ont fait part de leur émotion en anglais, puis en portugais. « On est hyper fier d’être là. On a vécu une superbe aventure et on va en parler à tout le monde au Portugal pour essayer d’avoir plus d’équipages portugais l’année prochaine. »

Mais comme Jean-Jacques l’a si bien dit, « tout le monde sort vainqueur de cette formidable aventure ». Certains retiendront l’entraide ou les pistes, d’autres les paysages ou l’ambiance du bivouac. Qu’importe, le 4L Trophy est une expérience qui reste gravée à vie. En attendant de savoir s’ils se laisseront tenter par l’envie de repartir pour une prochaine édition, cette belle bande va d’abord profiter de ces derniers moments ensemble autour d’un couscous, puis sur le dance-floor. Avant de reprendre la route demain vers la maison. Où ils auront de longues et belles histoires à raconter.