fbpx
Campus
Partager sur

Geneviève Fioraso condamne les actes homophobes survenus à l’université de Nancy

Geneviève Fioraso condamne les actes homophobes survenus à l’université de Nancy
Partager sur Facebook

L’Université de Nancy a annoncé jeudi qu’elle avait déposé plainte suite à la découverte sur son campus d’affiches incitant à la haine et à la violence homophobes. Geneviève Fioraso, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche a condamné ces actes

Geneviève Fioraso, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, condamne avec la plus grande fermeté ces actes homophobes.

Aucune discrimination, aucun appel à la haine ne peut être toléré dans l’enceinte de l’université, lieu de formation, d’échanges, de tolérance et d’universalité, encore moins qu’ailleurs.

La ministre soutient l’Université de Nancy dans son action en justice contre les auteurs de ces actes.

Elle tient à rappeler l’engagement du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et celui de l’ensemble du gouvernement pour lutter contre toutes les formes de discriminations. Le 17 mai dernier, la Ministre a d’ailleurs annoncé la diffusion d’un guide à destination des personnels des établissements pour mieux appréhender ces questions et mieux accompagner les étudiants victimes de discriminations liées à leur orientation sexuelle ou leur identité de genre.

Communiqué

Photo CC @MIGUEL MEDINA/AFP