fbpx
Campus
Partager sur

Ecole d’Ingénieurs du CESI et Université de La Rochelle : association pour une formation d’Ingénieurs BTP

Ecole d’Ingénieurs du CESI et Université de La Rochelle : association pour une formation d’Ingénieurs BTP

le CESI et l’Université de La Rochelle se sont associés et proposent aux étudiants, depuis octobre 2014, une formation d’ingénieur BTP par l’apprentissage

Le CESI forme, dans le cadre du CFA EIA, des ingénieurs généralistes par l’apprentissage. Reconnues et très appréciées par les acteurs économiques locaux, les formations du CESI ont été éprouvées en Poitou-Charentes depuis plus de 20 ans. Aujourd’hui, 90% de l’effectif des ingénieurs diplômés par la voie de l’apprentissage en région est formé par le CESI. Le succès plus récent, lors de l’ouverture en 2012 à Angoulême d’une filière d’ingénieur CESI spécialisée BTP, en partenariat avec le CFA CIFOP, avec une rentrée de 30 apprentis, a largement confirmé l’attractivité de cette formation et les fortes attentes des entreprises régionales pour cette spécialité.

Face à ce constat le CESI, en concertation avec la fédération régionale du bâtiment, a décidé de répondre favorablement à une sollicitation de son partenaire, l’Université de La Rochelle, qui souhaitait proposer une formation d’ingénieurs BTP spécialisés sur des domaines d’excellence de l’université : « réhabilitation des bâtiments structure, énergie et construction durable ».

L’Université de La Rochelle est reconnue nationalement pour la réussite de ses étudiants grâce aux dispositifs qu’elle met en place en accompagnement et qualité de vie. Elle est d’ailleurs classée première des villes moyennes en terme de réussite par le groupe L’Etudiant, selon une étude menée par le Ministère (MESR). L’Université et le CESI se sont donc naturellement associés pour développer l’offre de formation actuelle de l’Université en alternance (11 licences professionnelles, 2 masters et ce diplôme d’ingénieur) et ainsi répondre aux besoins du tissu économique, en assurant l’insertion professionnelle des étudiants.

Le dispositif partenarial CESI / Université de la Rochelle est porteur de création d’emplois et répond à la demande des entreprises qui veulent un ancrage local de leur formation. Il permettra d’envisager des mutualisations et une optimisation de moyens d’ores et déjà présents à l’Université. Par exemple, la plateforme Tipee, incubée par l’Université de La Rochelle, favorisera l’accès à l’innovation dans les domaines de l’efficacité énergétique, des matériaux et systèmes d’enveloppes du bâtiment, et de la qualité de l’air intérieur.

Prenant appui sur cette première collaboration, le CESI prévoit d’ores et déjà d’autres développements en formation continue à destination des salariés.

Notre partenariat avec l’Université de La Rochelle a tout naturellement vu le jour afin d’associer l’expertise scientifique et pédagogique de l’Université de La Rochelle unanimement reconnue dans le domaine de la réhabilitation du bâtiment, à celle de l’Ecole d’Ingénieurs du CESI qui, implantée depuis plus de vingt ans en région Poitou-Charentes, a démontré son savoir-faire dans le cadre de la mise en œuvre de formations d’ingénieurs par l’apprentissage. témoigne Thierry Thibaut, Directeur du CFA EIA et du CESI La Rochelle.

Avec plus de 10% de ses étudiants inscrits et 270 diplômés (Bac+2, +3 et +5) par an dans le domaine du Génie Civil, l’Université de La Rochelle compte parmi les plus importants pôles universitaires de Génie Civil en France et tout particulièrement pour le secteur du bâtiment. Notre partenariat avec le CESI, tant en recherche qu’en enseignement, permet d’enrichir notre offre de formation d’un titre d’ingénieur par alternance spécialisé en réhabilitation des bâtiments (énergie et structures). De plus, cette formation est un élément important pour le développement de la plate-forme rochelaise de support à l’innovation Tipee labellisée « Plate-forme Bâtiment Grenelle » et centrée sur la réhabilitation des bâtiments. conclut Christian Inard, Directeur du Pôle Sciences et technologie de l’Université de la Rochelle.

Communiqué