fbpx
Campus
Partager sur

Ecoles d’Art : l’Atelier de Sèvres et LISAA cédées au groupe ricain Galileo Global Education

Les deux célèbres écoles artistiques de l’Atelier de Sèvres et LISAA viennent tout juste d’être rachetées par le géant américain de l’éducation Galileo. MCE-tv revient pour vous sur cette opération

Quel est le dénominateur commun de ces deux écoles d’art de renom ? Un homme, Michel Glize.

En effet, suite au coup d’éclat de ses classes préparatoires aux écoles nationales supérieures d’art qu’il nomme Atelier de Sèvres et lance en 1979, il imagine une école à part entière. Cette dernière dispense un socle pluridisciplinaire en design, en mode ou encore jeux vidéos.

C’est ainsi qu’est lancé en 1986 l’Institut Supérieur des Arts Appliqués – LISAA de son petit nom – avec cette fois une soif d’international. Le réseau et son développement marche tant et si bien sur ses campus nationaux de Paris, Rennes, Nantes et Strasbourg que l’établissement se paye le luxe d’installer deux de ses antennes en Inde, à Bangalore et New Delhi.

Le paysage français des écoles d’art en pleine évolution

C’est sans aucun doute le dynamisme de tels établissements – pour le seul exemple de LISAA, sachez que L’Etudiant classe cette école 8ème de son classement par citations – en relativement peu de temps et l’excellence de leurs formation au vu du circuit élitiste de la formation d’art en France qui a du séduire les investisseurs américains.

D’autre part, le géant Galileo Global Education, groupe détenteur du réseau Providence Equity, n’hésite pas à ratisser large de façon à mettre dans son escarcelle le maximum d’établissements supérieurs, en misant systématiquement sur l’excellence. Il avait ainsi procédé au rachat de l’école du luxe Istituto Marangoni courant 2011.

Tout comme nous le rappellent les journalistes d’educpros, au sein des écoles artistiques, l’heure est à l’absorption d’établissements modestes par des entités plus larges, à l’image du récent rachat par Studialis des Cours Florent ou encore du Strate College sévrien.

T.C.

Source : educpros