fbpx
Campus
Partager sur

L'établissement Campus France pourrait se doter d'un consortium

L'établissement Campus France pourrait se doter d'un consortium

Campus France, dont MCE-tv vous dressait un portait au vitriol ici, c’est la première vitrine du supérieur français à l’étranger. Hé bien l’établissement pourrait à l’avenir se reposer sur un important consortium d’entreprises pour renforcer son action

Si on part du principe que la mission de l’organisme Campus France est de jouer les infiltrés au-delà des frontières de l’hexagone, d’appuyer la visibilité de notre modèle académique et de promouvoir ses atouts, force est de constater qu’il est en ce moment en plein dans son rôle.

En effet, Campus France a pris la décision de structurer un réseau d’entreprises partenaires de façon à faciliter aussi bien la circulation de nos cerveaux que leur mise à disposition de groupes étrangers implantés chez nous ou encore que soutenir la démarche d’étudiants du monde séduits par notre pays.

Tisser un imposant réseau

On parle aussi bien que de diplômés en Master qu’en Doctorat. Le but étant de mettre en place de nombreux programmes, capables de servir de relais à cette circulation bilatérale, qu’il s’agisse de formation pure ou d’insertion en contexte professionnel.

C’est ainsi que Campus France tire tous azimuts, de manière à conclure un maximum de partenariats avec des institutions et des pays étrangers. L’établissement est même déjà bien avancé sur certains chantiers, comme c’est le cas de son initiative Sciences sans frontières avec le Brésil.

Mais la mise en place d’un tel consortium, qui est par définition une collaboration active entre plusieurs groupes privés, passe aussi par une relation forte avec de grandes entreprises. D’après Educpros, il faut ainsi s’attendre à voir des géants comme Airbus, Orange ou Total s’agréger autour projet, sans compter une foule de Petites et Moyennes Entreprises.

T.C.

Source : educpros