Campus
Partager sur

Etudiant britannique expulsé d'Oxford à 15 000 euros près

Etudiant britannique expulsé d'Oxford à 15 000 euros près
Partager
Partager sur Facebook

Avez-vous déjà expérimenté les galères administratives des inscriptions en fac ? Un anglais de 26 ans a découvert malgré lui qu’il valait mieux ne pas avoir de budget trop serré

Au moment de faire son entrée au sein du célèbre Master économie et histoire sociale dans lequel il a été accepté, Damien Shannon a eu une bien mauvaise surprise. L’administration constatant que son compte manquait de provisions a tout simplement décidé de le radier de la liste des 20 heureux élus.

En-dehors des frais de scolarité à régler, l’université de renom exige en effet un minimum de 15 000 euros pour assumer ses frais alimentaires, en termes juridiques (loyer, frais de bouche, dépenses vestimentaires etc).

Ca se règlera au tribunal

En réaction, l’étudiant a décidé de poursuivre Oxford pour discrimination financière. Il « affirme que les garanties financières exigées à l’entrée ont pour conséquence de sélectionner les étudiants en fonction de leurs moyens financiers (…). En particulier, l’obligation de prouver qu’on a les fonds pour payer ses frais au quotidien, qui a un effet discriminant», dans son interview donnée au Guardian.

Son histoire a fait du bruit puisque la présidente travailliste du groupe parlementaire sur la mobilité sociale Hazel Blears lui a déjà apporté son soutien, taxant cette initiative de l’université de « profondément injuste ».

Des frais de scolarité insolents

La récente réforme des frais de scolarité dans le supérieur britannique, en triplant les sommes demandées, a eu pour conséquence d’accroître ce genre de situation dramatique.

Rappelons que les inscriptions en Master à l’échelle du pays auraient subi une baisse de 8 % au cours de 2012, d’après The Higher Education.

Source : Le Figaro

T.C.