fbpx
Campus
Partager sur

Lancement de la Chaire ESDES – Société Générale « Gouvernance et performances durables des entreprises familiales »

Lancement de la Chaire ESDES – Société Générale « Gouvernance et performances durables des entreprises familiales »
Partager
Partager sur Facebook

Cette nouvelle chaire d’une durée de 3 ans s’intéressera à une forme d’entrepreneuriat qui contribue au succès du capitalisme industriel français : les entreprises familiales.

Les entreprises familiales sont définies par une structure de capital détenue majoritairement par une ou plusieurs familles. Elles mettent en jeu des mécanismes de gouvernance très spécifiques. À l’heure où les générations fondatrices quittent massivement le marché du travail, la question de la transmission intergénérationnelle et des valeurs attachées à ces entreprises est au centre des enjeux. Leur modèle dynamique de croissance et de développement alliant, le plus souvent, performance économique et performance sociale peut-il définir une forme nouvelle de gouvernance ? Quid de la transmission du savoir-faire et du « savoir-gouverner » entre les différentes générations ? Quels sont les différents leviers de performance de ces entreprises qui semblent susciter un compromis industriel pérenne dans nos économies de marché en crise ? Quelles relations théoriques et empiriques pouvons-nous établir entre ce modèle d’entrepreneuriat et la recherche d’une performance durable des entreprises capitalistes ?… Autant de questions qui seront développées dans le cadre de cette nouvelle chaire de recherche.

Des recherches pour approfondir la « théorie de la firme »

Cette nouvelle chaire, dirigée par Pr. Virgile Chassagnon, Directeur scientifique de l’ESDES, s’attachera à étudier trois aspects du lien entre la gouvernance et la performance des entreprises familiales. En premier lieu, une analyse économique et managériale sera réalisée en se focalisant sur les modes de gouvernance propres de ces entreprises. Dans un deuxième temps, les différentes formes de transmission de ce type d’entreprises seront abordées. Enfin, la chaire s’intéressera à la performance économique des entreprises familiales, en s’interrogeant notamment sur la durabilitéde cette performance.

De la recherche à la pédagogie pour la Société Générale et l’ESDES

Au-delà des travaux de recherche intrinsèques à la chaire et de leur valorisation (séminaires mixtes académiques/entreprises, conférences, publications…), l’ESDES développera une politique générale de valorisation académique de diffusion du savoir en direction des étudiants, liant ses deux cœurs de métier : recherche et éducation. Ceci se traduira notamment par des apports directs dans la pédagogie et les programmes, notamment sur les notions de performance durable des entreprises, en s’appuyant sur des travaux de recherche appliquée (étude de cas, articles de vulgarisation…), également par l’implication des étudiants au sein des agences de la Société Générale et via des séminaires pédagogiques. Au terme des 3 années de recherche, l’ESDES prévoit d’organiser une grande conférence finale internationale mixte (chercheurs et acteurs socioéconomiques) avec des invités prestigieux et l’édition d’un ouvrage collectif.

Le soutien de Société Générale

Créée en 1864 pour « favoriser le développement du commerce et de l’industrie », Société Générale est aujourd’hui l’un des tout premiers groupes européens de services financiers. L’engagement de Société Générale au sein de la nouvelle chaire « Gouvernance et performances durables des entreprises familiales » s’inscrit au cœur de la politique de soutien de la Banque pour l’Entreprenariat familial. En effet, depuis 2010, Société Générale met à l’honneur les valeurs humaines et familiales de ces entreprises à travers les Trophées « Les Chênes » qu’elle a organisés pour la première fois partout en France en 2014 à l’occasion de son 150e anniversaire. Au-delà du soutien financier de Société Générale pour la recherche, la Banque s’associe également à la chaire par la mise à disposition de données et/ou terrains empiriques.

Communiqué