fbpx
Campus
Partager sur

L’Agence universitaire de la Francophonie soutient la recherche en réseau des jeunes scientifiques francophones

L’Agence universitaire de la Francophonie soutient la recherche en réseau des jeunes scientifiques francophones
Partager sur Facebook

Les 22 et 23 avril, l’Agence universitaire de la Francophonie a réuni, au sein de son Académie francophone des savoirs à Gennevilliers, 20 jeunes chercheurs (doctorants ou agrégés depuis moins de 6 ans) de nationalités différentes, dans le domaine des sciences économiques et de gestion, accompagnés par quatre chercheurs séniors

Cette rencontre a permis de fonder un réseau international moderne de recherche sur la Francophonie économique. Il a pour objectif de valoriser la vitalité des jeunes chercheurs francophones dans ces disciplines, et de favoriser l’émergence de nouvelles générations d’expert pour la Francophonie dans le domaine économique.

L’Agence universitaire de la Francophonie considère que les réseaux de jeunes scientifiques sont de nature à favoriser l’émergence de nouvelles générations d’experts pour la Francophonie et que, pour cette raison, elle se doit d’encourager leur développement.

Par ailleurs, le XIVe Sommet de la Francophonie, réuni à Kinshasa en octobre 2012, a retenu comme thème « Francophonie, enjeux environnementaux et économiques face à la gouvernance mondiale », plaçant ainsi la Francophonie économique parmi ses priorités.

Ces recommandations, conjuguées à la mission de l’AUF sont donc autant d’encouragements à la recherche en réseau, visant les enjeux annoncés et valorisant en particulier les travaux des jeunes scientifiques dans le domaine de l’économie et de la gestion.

Les jeunes chercheurs réunis les 22 et 23 avril, ont ainsi décidé de créer le « réseau de recherche sur la Francophonie économique » qui entend être utile aux jeunes chercheurs et aux étudiants tout autant qu’aux décideurs économiques et institutionnels. A cet effet, trois axes prioritaires ont d’ores et déjà été retenus : les agglomérations (problèmes liés à l’urbanisation etc…), la création de valeurs (richesses en termes économiques), la gouvernance (économique, sociale…).

« Le réseau des jeunes scientifiques est de nature à favoriser l’émergence de nouvelles générations d’experts pour la Francophonie. Une réelle opportunité pour la recherche scientifique à laquelle nous sommes fiers de contribuer » déclare Bernard Cerquiglini, recteur de l’AUF.

A propos de l’AUF

L’Agence universitaire de la Francophonie est une association mondiale d’universités francophones qui a pour objet de faire le lien entre les universités de langue française. L’association œuvre depuis plus de 50 ans dans le domaine de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Elle a vocation à former des professionnels aptes à contribuer au développement de leur pays. Elle regroupe 782 établissements universitaires sur les 5 continents dans 98 pays, dont 55 membres de l’Organisation Internationale de la Francophonie.

L’association a pour mission de soutenir les stratégies de développement des 782 établissements membres, de faire émerger une nouvelle génération d’enseignants, de chercheurs, d’experts et de professionnels, acteurs du développement, de promouvoir la communauté scientifique francophone pour qu’elle devienne une référence internationale et apporte sa contribution aux enjeux mondiaux : changement climatique, pauvreté, agriculture, sécurité alimentaire, santé, droit.

Pour conduire ses actions, l’AUF développe des partenariats avec les organisations internationales (UNESCO, ONG, entreprises et secteur privé…).

Pour plus d’informations, rendez-vous à l’adresse suivante : www.auf.org

Communiqué