fbpx
Campus
Partager sur

Chômage des jeunes : portrait-robot du demandeur d'emploi

Impossible d’allumer la télé ou un site d’information sans tomber sur le mot « chômage ». Hé bien plutôt de participer à la psychose globale sans entrer dans les détails, MCE vous propose un portrait-robot du chômeur français. Attention: il vous ressemble…

Le chômage galope en Europe, comme MCE vous le rappelait juste ici, et la France n’échappe pas au phénomène.

En fait il semble même s’enraciner assez profondément comme en témoignent les dernières prévisions de l’OCDE qui prévoient sa progression jusqu’à 11,5% chez nous d’ici à la fin de l’année 2014.

Une pente glissante

Les chiffres les plus récents du côté du Ministère du Travail ou de la Dares ne sont guère plus optimistes, alors qu’ils ont enregistré 3,264 millions de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle Emploi en catégorie A au 29 mai 2013 soit une augmentation de 12,5% de chômeurs sur une année.

Grâce à nos confrères de francetvinfo.fr et aux bases statistiques de l’INSEE pour le 4ème semestre 2012, on vous propose une description du chômeur-type. Toute ressemblance avec la réalité est absolument voulue!

De quel genre est le chômeur ?

Il s’agit plutôt d’une femme, le taux de chômage par sexe étant de 10,3% chez les femmes contre 10,% pour les hommes.

Quel âge a-t-il environ ?

Le chômeur est en dominante un jeune puisque 25,7% des demandeurs d’emploi se situent dans la tranche d’âge des 15-24 ans. On observe d’emblée une différence par rapport aux autres catégories: en effet les 25-49 ans ne pèsent que pour 9,1% de la population contre 7,2% pour les personnes ayant 50 ans et plus.

Quel niveau de qualification a le demandeur d’emploi ?

15,1% d’entre eux possèdent un niveau équivalent au Brevet des Collèges, au CEP (le certificat d’études primaires délivré au terme du cycle élémentaire jusqu’en 1989) ou ne possèdent aucun titre. 8,9% ont un niveau BAC,CAP ou encore BEP et enfin 5,1% d’entre eux possèdent un bac+2.

Dans quel coin de France le chômage s’est-il installé de façon manifeste ?

Si l’on observe la répartition géographique des chômeurs, on apprend selon les mêmes données que le Languedoc-Roussillon y concentre 14,3% des demandeurs d’emploi du territoire, 14% pour le Nord-Pas-de-Calais, 12,3% en Picardie, tout de même 11,7% en zone PACA et 11,6% pour la Haute-Normandie.

T. C.

Sources : francetvinfo.fr , INSEE , ladepeche

Photo DR : @DDM