fbpx
Campus
Partager sur

Ecole de management de Grenoble : les étudiants du parcours Ulysse testent une innovation pédagogique

Ecole de management de Grenoble : les étudiants du parcours Ulysse testent une innovation pédagogique

Les étudiants du Parcours Ulysse de Grenoble Ecole de Management, s’initient à de nouvelles méthodes pédagogiques. Ils vont tester l’Apprentissage Par Problème

Déstructurer les cours ou l’Apprentissage Par Problème selon GEM

Moins d’heures de cours en face, des business games, du développement personnel, … Nul doute que les étudiants du Parcours Ulysse, lancé en 2013 à Grenoble Ecole de Management, s’initient à de nouvelles méthodes pédagogiques. En 2014 / 2015, ils testeront l’Apprentissage Par Problème (APP). Le but : Gagner en autonomie dans leurs apprentissages.

« Il est estimé qu’après quatre mois, un étudiant aura retenu environ 10% de ce qu’il aura entendu dans une salle de classe classique. Un apprenant actif, acteur et qui débat retient bien plus. Il est capable de mettre en œuvre ses acquis dans d’autres contextes » explique Pierre-Yves Sanséau, professeur à GEM. Pour les 23 étudiants du parcours Ulysse, fini les cours magistraux dans des matières telles que Fondamentaux du Marketing, Introduction au droit & droit des contrats, Information & Analyse financière ou encore Fondements en Contrôle de gestion. L’APP les obligera à trouver eux-mêmes les fondamentaux de ces matières. Ils devront se passer du professeur… pendant au moins quelques heures.

La démarche

Le professeur pose « un problème » à un groupe d’étudiants (une situation ou un événement décrit dans un texte court). Par exemple : la récurrence d’accidents du travail dans une entreprise de haute technologie pourtant a priori très sécurisée et normée (processus sécurité et qualité, salles blanches, …). Les étudiants doivent aller chercher l’information et découvrir les notions de façon autonome. Ils mettent ensuite, leurs connaissances en commun pour résoudre le problème en 2h sous l’œil attentif du professeur. Plusieurs étudiants jouent un rôle : gardien du temps, animateur, régulateur, … A la fin du processus, l’enseignant doit s’assurer de la résolution du problème et de l’apprentissage des notions clés. « Cette approche rend l’apprentissage plus pratique et plus ludique mais demande plus de travail à l’apprenant qu’un cours classique. Ce n’est pas une révolution mais c’est une évolution nécessaire en France dans un contexte très changeant pour l’enseignement supérieur » conclut Pierre-Yves Sanséau.

Pour mémoire, en 2013 / 2014, les étudiants du parcours Ulysse de GEM ont testé les innovations pédagogiques suivantes :

> Un séminaire d’intégration au cœur du massif du Vercors avec activités d’escalade, via Ferrata, course d’orientation et autres défis individuels et collectifs.
> Un stage de découverte de quatre semaines en entreprise avant le début des cours
> Une série de Live Business Cases : les étudiants ont travaillé sur plusieurs dossiers chauds pour différentes entreprises et ont fourni leurs recommandations.
> Une semaine intensive avec un Business Game proposé par l’Université Harvard.

Communiqué