fbpx
Campus
Partager sur

Un diplôme de brasseur à la sortie de l'université de La Rochelle

Un diplôme de brasseur à la sortie de l'université de La Rochelle
Partager sur Facebook

Grosse innovation du côté de la Charente-Maritime, qui fait parler toute la presse éducation : la fac de La Rochelle lance le diplôme opérateur de brasserie ! MCE-tv trinque avec vous

Cette ville-carrefour pour étudiants, avec un événementiel dynamique entre les Francofolies et son mythique festival de jazz, reste dans le ton : elle voit naître un diplôme de brasseur à destination des profils scientifiques.

Vous avez bien entendu : c’est en effet l’objet d’un tout nouveau cursus créé du côté de l’Université de La Rochelle. Il faut dire que la fac avait lancé sa propre bière maison dès 1999, baptisée « Sciences Infuse » élaborée au sein d’une brasserie pilote à la capacité maximale de 100 litres.

Disponible en 4 variétés – blanche, blonde, triple et triple spéciale – l’engouement a été tel qu’on l’a doté en 2011 d’alambics supportant 100 hectolitres ! L’ensemble de l’opération dépend du département de biotechnologies du campus de La Rochelle.

De succès en succès

Et une odyssée qui ne semble pas prête de s’arrêter quand on sait qu’en 2012 la variété « triple » de cette bière tirée à La Rochelle a raflé la médaille d’argent au concours général du Salon de l’Agriculture 2012 dans la catégorie « bière blonde de fermentation haute ». On en est alors à une production annuelle avoisinant les 24 000 unités dans des bouteilles d’une capacité de 33 cl.

Si la boire est aussi une finalité, ce n’est pas l’objectif premier du lancement d’un tel projet. Il s’agit bien de rendre concrète la recherche, en l’occurrence la biochimie, le génie des procédés, les démarches marketing de produits spiritueux ou encore la microbiologie, entre autres.

Un véritable regain d’intérêt

Formant depuis 2007 des promotions de 15 étudiants, on se bagarre désormais pour intégrer le cursus « Opérateur de Brasserie » en formation continue dispensé à l’Université La Rochelle.

On dénombre actuellement pas moins de 70 candidats à cette formation et sa direction a d’ores et déjà annoncé la mise en place prochaine d’une seconde session de recrutement entre les mois de mai et de juin. Un projet couronné de succès qui fait même des émules, à l’image de la Licence Professionnelle de brasserie qui vient d’être créée à l’Université de Lorraine, sur Nancy.

T.C.

Source : 20 minutes