fbpx
Campus
Partager sur

Le nom du Meilleur Apprenti de France Pâtissier 2014 sera dévoilé lundi prochain

Le nom du Meilleur Apprenti de France Pâtissier 2014 sera dévoilé lundi prochain

Ils sont vingt-et-un jeunes artisans à être en lice pour tenter de décrocher le titre ultime de Meilleur Apprenti de France Pâtissier 2014 dont la cérémonie finale se déroulera lundi 31 mars

Sélectionnés lors des épreuves régionales à l’automne dernier, vingt et un apprentis vont tenter d’accéder au titre de Meilleur Apprenti de France Pâtissier 2014, lundi 31 mars à Paris.

La moyenne d’âge des finalistes entre 17 et 21 ans. La jeune génération de la pâtisserie française a rendez-vous le 31 mars à l’école FERRANDI, l’école française de gastronomie à Paris, pour rivaliser d’inspiration, de technicité et affirmer leur esprit créatif auprès d’un jury de professionnels. Les finalistes devront faire appel à leurs « Souvenirs d’enfance autour de Pâques Gourmand  » qui est la thématique choisie pour 2014.

Entremets, petits gâteaux, bonbons chocolat, pièce en sucre et pièce en chocolat permettront à chaque prétendant au titre de donner le meilleur de lui-même. Sept heures durant, ils devront démontrer leur valeur professionnelle sous l’œil averti du parrain de cette promotion 2014 : Christophe Adam, Chef Pâtissier-Créateur de l’Eclair de Génie.

Le jury, présidé par Jean-Michel Perruchon, Meilleur Ouvrier de France Pâtissier-Confiseur, examinera et notera chacune des créations gourmandes.

Il faudra patienter jusqu’à 18 heures pour que le nom du MEILLEUR APPRENTI DE FRANCE PATISSIER 2014 soit prononcé dans Salons de Boffrand de la Présidence du Sénat*.

Les Finalistes 2014

→ ALSACE : Félix VOGEL
→ AQUITAINE : Yann ADINGRA
→ AUVERGNE : Laurie HERVAULT
→ BASSE NORMANDIE : Benoit DUBOIS
→ BOURGOGNE : Cannelle LEFEBVRE
→ BRETAGNE : Valentin LE MARECHAL
→ CENTRE : Christophe HURIER
→ CHAMPAGNE ARDENNES : Baptiste SIMON
→ FRANCHE COMTE : Anaïs MYAT
→ HAUTE NORMANDIE : Marjorie MONCHIERI
→ LANGUEDOC ROUSSILLON : Manon PIERRE
→ LIMOUSIN : Camille COMBIER
→ LORRAINE : Romain POUTHIER
→ MIDI PYRENEES : Justine ANDREONI
→ NORD – PAS DE CALAIS : Rémi VANPEENE
→ PACA Alexandre POITREAU
→ PARIS Ile de France : Jean-François TAILLET
→ PAYS DE LA LOIRE : Marion BOITTIN
→ PICARDIE : Hugo TIMBERT
→ POITOU CHARENTES Stella : GAMBIER
→ RHONE ALPES : Quentin BETEMPS

Infos pratiques

– Ecole Ferrandi – 28, rue de l’Abbé Grégoire, 75006 PARIS

· De 6h à 13h : épreuves techniques dans les laboratoires à FERRANDI (accréditation obligatoire)
· A partir de 16h : présentation des buffets des finalistes

– Sénat, 15 ter, Rue de Vaugirard, Paris 6ème

· 18H : proclamation des résultats sur invitation uniquement.

Le détail du sujet du concours du MAF PÂTISSIER 2014 : www.patisserie-artisanale.com

A propos

Créé par la Confédération Nationale des Artisans Pâtissiers en 1978, il a pour but d’encourager chez tous les jeunes professionnels du secteur de la pâtisserie artisanale la qualité et la tradition du travail bien conçu et réalisé. Le concours du MAF est l’un des outils incontournables de la profession pour la transmission et la valorisation des savoir faire. Cet acte de valorisation de la pâtisserie artisanale et des jeunes professionnels est déterminant pour l’image de la profession. Le concours de MAF est réservé aux apprentis pâtissiers titulaires du cap pâtissier, âgés de moins de 22 ans au 1er janvier de l’année de la finale du concours. Le concours du MAF démontre la volonté des pâtissiers d’assurer la pérennité de leur métier et de tout ce qui constitue leur différence.

Un parrain de génie

Christophe Adam, dont le nom a longtemps été associé à celui de Fauchon et à la pâtisserie de luxe, a créé sa propre marque à travers plusieurs boutiques ouvertes depuis 2011. Christophe naît en Bretagne en 1972 et c’est à 16 ans qu’il prend goût au travail du sucré, grâce à son apprentissage chez Legrand, à Quimper. En observateur de nouveaux modes de vie urbains, Christophe Adam adapte la tradition pâtissière aux nouveaux gestes, aux envies d’aujourd’hui et éveille la curiosité gustative. Il nous fait découvrir sa passion la pâtisserie snacking qu’il propose dans sa boutique Adam’s mais aussi dans son concept store de l’éclair décliné à l’infini avec l’Eclair de Génie.

Communiqué