fbpx
Campus
Partager sur

Oser l'optique

Oser l'optique

Parmi les professions paramédicales, il en est une plus originale que les autres car également portée sur des critères esthétiques. Il s’agit du métier de lunetier opticien, qui vous permettra de tout connaître de l’alchimie subtile consistant à choisir des montures et tailler des verres

L’essentiel de votre mission consiste à trouver la paire qui convient parfaitement à votre clientèle tout en sachant s’adapter à ses contraintes budgétaires. Vous devez pour cela faire passer des examens visuels à votre client, qui sera passé par la case ophtalmologiste auparavant.

Votre activité est réglementée par le code de la santé et vous devez posséder des qualités techniques et manuelles pour exercer ce job. Vous devez avoir le compas dans l’oeil pour calibrer avec une grande exactitude les verres de vos clients autant qu’un sens du service aigu permettant de satisfaire aux exigences du SAV, par exemple.

Capter l’air du temps

Impossible d’espérer être opticien sans se tenir informé des nouvelles tendances sur le marché mondial de la lunette, surtout quand on sait combien des fabricants comme les italiens ou les américains innovent sans cesse dans leurs créations. Vous devez pour cela arpenter les salons de l’optique et entretenir des relations commerciales affûtées avec leurs représentants.

En termes de formation, il existe plusieurs méthodes. Les BEP Optique-lunetterie et CAP monteur en optique-lunetterie, dès la 3ème via l’apprentissage, se valent très bien. Il existe aussi un BTS Opticien-lunetier, via un concours d’entrée, si vous avez envie de tenir votre propre magasin. Pour cela l’idéal est de provenir d’une filière générale S mais rien n’est perdu pour les bacs pro, à l’image du bac STL Physique de laboratoire et de procédés industriels, qui s’avère être particulièrement adapté à l’exercice de ce job.

Les trucs en plus

Sachez qu’il vous est possible d’offrir à ces titres une valeur ajoutée avec un Certificat de Qualification Professionnelle qui se passe en un an en alternance, dont les recruteurs raffolent. On trouve deux mentions spécifiques pour ce qui vous intéresse, à savoir le CQP Commercial ou Technique, en optométrie. Notez également la création récente de l’examen européen ECCO qui se suit sur 3 ans via la formation continue.

En ce qui concerne la fourchette de rémunération, vous pouvez espérer toucher 1 650 € bruts mensuels en tant que salarié débutant. Mais les choses deviennent tout de suite plus intéressantes du côté des gérants de magasins d’optique puisque vos revenus passent alors entre 3 000 et 6 000 € par mois environ.

T.C.

Source : e-orientations