Campus
Partager sur

L’Agefiph et la CFE-CGC prolongent leur convention de partenariat

L’Agefiph et la CFE-CGC prolongent leur convention de partenariat
Partage
Partager sur Facebook

L'Association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées et la Confédération Française de l'Encadrement - Confédération Générale des Cadres choisissent de poursuivre leur relation de confiance en reconduisant leur partenariat par écrit

L’Agefiph, Association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées, et la CFE-CGC, renouvellent le partenariat engagé depuis 10 années, par la signature d’une nouvelle convention pour la période 2014 – 2015, avec pour principaux objectifs de :

→ Privilégier les thèmes du maintien dans l’emploi et de la sécurisation des parcours professionnels des salariés handicapés notamment par la création d’une boite à outils « Emploi et Handicap » qui permettra une meilleure information des acteurs de terrain;
→ Dynamiser le réseau des référents par la création d’un réseau régional intermédiaire, la mise en place de nouvelles formations et l’augmentation des échanges de pratiques;
→ Assurer des réalisations territoriales dans le cadre d’une conduite nationale du projet, grâce à une convention unique.

La nouvelle convention prévoit enfin le lancement d’une édition numérique de la BD « Handicap, changeons notre regard ». Cette bande dessinée a d’ores et déjà rencontré un véritable succès avec plus de 100 000 exemplaires distribués.

A propos de l’Agefiph

L’Agefiph, Association de Gestion du Fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées, instituée par la loi du 10 juillet 1987 élabore et finance un panel d’aides et de services en direction des personnes handicapées, des employeurs et des professionnels de l’insertion. Son implication auprès d’un vaste réseau de professionnels et son travail d’analyse lui confèrent une expertise et un rôle de développeur reconnus. En 2012, l’Agefiph a engagé 198 864 actions en direction des personnes handicapées et 106 957 en direction des entreprises.

A propos de la CFE-CGC

La CFE-CGC, née en 1944, est le premier syndicat français des cadres et de l’encadrement dont elle défend les intérêts tant dans l’entreprise que dans la société. Elle compte entre 130 et 140 000 (2002) adhérents, hommes et femmes, professionnels de l’entreprise. La CFE-CGC est particulièrement implantée chez les ingénieurs et cadres de l’industrie, du commerce et des services, dont elle observe les évolutions grâce à divers baromètres et observatoires économiques et sociaux.

Au-delà de leur défense et de leur représentation, oeuvrer pour réconcilier, l’entreprise et ses salariés

La CFE-CGC tient à la particularité qui la distingue, depuis sa création en 1944, des autres organisations syndicales représentatives françaises : elle est la seule à défendre les intérêts d’une catégorie professionnelle spécifique, l’encadrement. Ouverte depuis longtemps déjà aux agents de maîtrise et aux techniciens, elle accueille depuis 1998 tous les « professionnels de l’entreprise ».

La responsabilité, l’initiative et l’engagement qui fondent leurs propres actions et démarches professionnelles sont précisément les valeurs cardinales que la Confédération a vocation à défendre. Son action n’est pas limitée, cependant, à l’enceinte de l’entreprise. Elle poursuit ainsi sa mission de représentation et de défense de l’encadrement dans toutes les instances paritaires (logement, formation, retraite, Unedic, etc.). Elle représente par ailleurs la « société civile » dans des instances de décision telles que les conseils d’administration des lycées et facultés et les commissions départementales et régionales pour l’emploi.

En avril 2013, Carole Couvert a été élue présidente de la CFE-CGC lors du congrès de Saint Malo. Dans son programme elle tient à ce que chacun au sein de l’entreprise puisse trouver sa place et défend le principe d’équité. Les principaux thèmes défendus sont l’emploi, le pouvoir d’achat mais aussi replacer l’homme au cœur de la prise de décisions des entreprises.

Les principales positions CFE-CGC sur le handicap

→ Faciliter l’accès et le retour à l’emploi des personnes handicapées
→ Faciliter l’accès à la VAE pour les demandeurs d’emploi handicapés
→ Améliorer le suivi des demandeurs d’emploi handicapés
→ Assurer une meilleure synergie entre les médecins appelés à intervenir auprès de la personne handicapée
→ Promouvoir l’accueil des personnes handicapées dans l’entreprise
→ Bâtir une politique volontariste à destination des aidants familiaux
→ Sensibiliser les pouvoirs publics, la société, les entreprises à lutter contre les discriminations liées à la représentation sociale des travailleurs handicapés

Communiqué