fbpx
Campus
Partager sur

L’ ESTACA Formula Team dans les starting blocks pour la Formula Student

L’ ESTACA Formula Team dans les starting blocks pour la Formula Student

L’ESTACA Formula Team dans les starting blocks pour la compétition Formula Student : un bel exemple du dynamisme associatif à l’ESTACA

A l’ ESTACA, école d’ingénieurs post-­bac spécialisée dans les transports et les mobilités, la vie associative est un prolongement de la formation prodiguée à l’Ecole. Elle s’inscrit en complément des projets d’applications réalisés par les étudiants dans chacune des filières. Avec plus d’une trentaine d’associations présentes à l’Ecole, les étudiants ont l’opportunité de développer leurs compétences techniques mais aussi le « savoir être » recherché par les entreprises : esprit d’équipe, leadership, gestion des ressources et des budgets ou encore capacité à innover.

Le projet ESTACA Formula Team est une belle illustration de la richesse apportée par l’expérience associative.

Des associations dynamiques et innovantes au service de la professionnalisation des étudiants

L’expérience associative est intégrée au projet pédagogique de l’ ESTACA. Au total, plus de 300 étudiants s’investissent chaque année au sein des 30 associations de l’Ecole. Elles permettent de mettre en pratique des connaissances théoriques, mais aussi d’apprendre à gérer en autonomie toutes les dimensions de la gestion de projets innovants : les contraintes budgétaires, la recherche de partenaires, le management des équipes, la communication, etc. Une expérience « en immersion » qui leur permet d’acquérir des compétences opérationnelles et de gérer un projet de A à Z.

Lorsque les étudiants mènent des projets technologiques, l’intérêt est de pouvoir tester grandeur nature les véhicules qu’ils conçoivent et de se confronter en direct aux éventuelles erreurs de conception. Ainsi Estaca Formula Team, projet de l’association ESCAPADE, participe depuis l’an dernier au challenge Formula Student en Europe. Cette compétition rassemble des universités venues du monde entier autour d’un même projet : concevoir, fabriquer, développer un véhicule monoplace inspiré des Formules 1 et les tester sur circuit. Les véhicules, conçus en trois ans, sont jugés sur différents critères par des professionnels de l’industrie, du sport automobile et de la Formule 1.

Lors de sa première participation à la compétition à Silverstone, le véhicule EC-­‐01 de l’ ESTACA a remporté le prix de « Best Newcomer 2013 » (Meilleure première équipe 2013). De nombreux projets associatifs de l’ ESTACA ont été reconnus par les professionnels du secteur. Sur la seule année 2013/2014, près d’une quinzaine de prix ont été décernés aux étudiants de l’ ESTACA.

Les prix de « l’élève ingénieur de l’année » et du « début prometteur » décernés par l’Usine Nouvelle et le prix « Thales Alenia Space » ont ainsi récompensé le club Fusée de l’ ESTACA (Estaca Space Odyssey) et le projet PEECAD, un drone dirigeable totalement autonome aux applications diverses qui pourrait permettre une meilleure surveillance et prévention des feux de forêt.

La pédagogie par projet, au coeur du modèle de l’ ESTACA

Ces activités associatives s’inscrivent dans un modèle de pédagogie par projet que l’Ecole a développé depuis plusieurs années et qui permet à tous les étudiants de travailler chaque année sur des projets d’études liés à des problématiques industrielles. Ceux-­‐ci peuvent être proposés et encadrés par des industriels ou par des enseignants-­‐chercheurs de l’Ecole. Ils peuvent également être initiés par des élèves-­‐ingénieurs eux-­‐mêmes dans le cadre de projets associatifs.

Dans le cadre du projet de drone dirigeable par exemple, des étudiants de PEECAD ont proposé des sujets de projets aux 4e et 5e années qui ont permis de compléter le travail accompli dans le cadre associatif. Equipé d’une caméra thermique leur drone sera capable de détecter une hausse anormale de température sur zone et de signaler un départ de feu.

L’innovation du projet réside dans l’alliance de plusieurs technologies : le solaire, les drones civils, l’aéronautique des dirigeables et la surveillance. Ce projet avait d’ailleurs remporté le prix spécial du jury du concours Génération Développement Durable proposé par l’ADEME et le magazine La Recherche en 2012.