fbpx
Campus
Partager sur

1 étudiant étranger sur 2 dans le monde est originaire d'Asie du sud-est

1 étudiant étranger sur 2 dans le monde est originaire d'Asie du sud-est
Partager
Partager sur Facebook

Les étudiants originaire de Chine, de Corée du sud ou d’Inde pèsent lourd sur le total mondial des étudiants étrangers: d’après les derniers chiffres de l’OCDE, ils dépasseraient les 50%

Le nombre d’étudiants étrangers recensé dans le monde a quadruplé en 20 ans.

C’est le constat très positif pour l’internationalisation des études supérieures que pose la Commission Européenne en remettant son rapport de juillet.

C’est simple: encore 2,1 millions à travers le monde en l’an 2000, les étudiants étrangers sont passés à 4,1 millions en 2010 et représentent maintenant plus de 4,5 millions de personnes. Hé bien pour l’année 2011, les étudiants en provenance d’Asie pesaient à eux seuls 52 à 53% du total comptabilisé avec près de 2 millions d’individus !

Inde et Chine fournissent l’essentiel des étudiants étrangers dans le monde

Avec des nations qui sont de véritables poids lourds en produisant sans discontinuer des flux de cerveaux. C’est le cas de la Chine qui envoyait 560 000 de ses étudiants suivre des cours hors de ses frontières en 2011 mais aussi de l’Inde qui expédiait pour sa part 250 000 d’entre eux la même année.

Une présence en force qui inonde tous les pays occidentaux, à hauteur de 17% des jeunes internationaux présents sur le sol américain, de 13% du côté du Royaume-Uni, de 7% pour l’Australie mais aussi 6% en ce qui concerne la France. Sur le seul créneau des étudiants asiatiques, l’hexagone n’attire que 3,2% d’entre eux, ce qui fait de notre pays à peine leur 7ème destination préférée.

Une présence marquée en Espagne et en Russie

Une arrivée en force qui se vérifie dans tous les grands pays occidentaux. Et de nouvelles destinations qui s’esquissent: de belles performances en terme d’augmentation de fréquentation sont réalisées à la fois par le Canada, l’Australie, l’Espagne ou encore la Russie qui enregistrent tous +4% d’inscrits dans leurs établissements supérieurs.

Progrès humain et éducatif indéniable pour les uns, manne décisive à ponctionner absolument pour les autres, les étudiants asiatiques pèsent en tout cas lourd dans la balance et l’avenir des systèmes éducatifs.

T. C.

Sources : Le Point , melty , Le Figaro

Photo DR : @David Levene

Clique sur « J’aime » pour t’abonner à la page Facebook MCE