fbpx
Campus
Partager sur

6 semaines, c’est le temps qu’il faut aux anciens élèves de l’UTT pour trouver un emploi

6 semaines, c’est le temps qu’il faut aux anciens élèves de l’UTT pour trouver un emploi
Partager
Partager sur Facebook

Montez à bord du véritable ascenseur social qu'est l'Université de Technologie de Troyes, un centre de formation dynamique proposant sans cesse de nouvelles filières porteuses, à l'image des récentes spécialités Ingénierie des Systèmes d’Information ainsi que Systèmes, Réseaux et Télécommunication

58% des ingénieurs diplômés ont signé un contrat de travail avant leur diplôme, pour les autres, il aura fallu 6 semaines en moyenne. Les ingénieurs ont le vent en poupe ! L’UTT confirme, par ce chiffre éloquent, l’efficacité de l’insertion de ses diplômés, malgré la crise. L’université confirme également le succès de ses deux nouvelles spécialités en informatique : Ingénierie des systèmes d’information et Systèmes réseaux et télécommunication dont la majorité des étudiants ont un emploi avant même l’obtention de leur diplôme.

L’Université de Technologie de Troyes (UTT) mesure chaque année l’insertion de ses diplômés (moyen de recherche d’emploi, durée de recherche, type de contrat, type d’entreprise, taille, lieu et secteur…) et révèle ses indicateurs pour la promotion diplômée en 2013.

Chiffres 2013 de l’insertion des ingénieurs UTT

• Durée moyenne de recherche : 1,2 mois (6 semaines)
• Salaire moyen d’embauche : 35 800 euros bruts annuel, primes comprises.
• Statut cadre : 92 %
• Poursuite pour thèse, mastère ou MBA : 8%
• Emploi à l’étranger : 12% (pays d’origine ou expatriation)

Où vont-ils ?

• 49% des diplômés UTT vont dans l’industrie et 51% dans les services
• Un diplômé sur 5 choisit les cabinets d’étude et de conseil
• Près d’un quart trouvent leur 1er emploi dans le secteur de l’informatique, les SSI et les télécommunications

Moins de 3 semaines : c’est le temps maximum de recherche d’emploi dans les deux nouvelles filières informatique et réseaux de l’UTT

Le succès se confirme pour les deux nouvelles filières, ISI (Ingénierie des Systèmes d’Information) et SRT (Systèmes réseaux et télécommunication) :

• 73% des ingénieurs signent un contrat de travail avant même d’être diplômés
• Les autres trouvent en moins de trois semaines en moyenne
• 100% CDI (hors contrats étrangers)
• Les salaires sont, cette année encore, en progression de 1 000 euros
Ces formations se révèlent ainsi des clés pour un excellent début de carrière.

Une grande école d’ingénieur comme ascenseur social

A travers cet indicateur, l’UTT confirme sa place de grande école sur le modèle original des Universités de technologie. A la fois généreux et exigeant vis-à-vis des étudiants, il les pousse à s’impliquer tant dans leur choix de spécialité que dans leurs stages et leurs périodes à l’étranger. L’ensemble de la formation est conçue pour leur permettre de distinguer leurs appétences, leurs talents, leurs ambitions.

Véritable lieu d’expérience, non seulement sur le plan académique, mais aussi à travers les diverses responsabilités qu’ils peuvent prendre dans la vie de l’école et des projets qui leurs sont confiés, l’UTT prépare ses étudiants à la vie en entreprise, aiguise leur esprit d’innovation et leur goût d’entreprendre.

« En sortant de cette formation, les étudiants ont appris ce qui sera fondamental et durable dans leur métier d’ingénieur, quelle que soit leur spécialité : savoir gérer la complexité grâce à des bases solides et par des solutions technologiques adaptées, précise Timothée Toury, Directeur de la formation et de la pédagogie. « La formation UTT promeut l’excellence, pas l’élitisme, et se pose comme un véritable ascenseur social, pour qui veut bien s’ouvrir à la science et à la technologie et s’engager pleinement dans ses études » ajoute-t-il en conclusion.

Communiqué