fbpx
Campus
Partager sur

Students Challenge 2013 : Jour 4 – Un pied au Maroc…

Le top départ du Students Challenge 2013 est sur le point de trouver son lancement sur le royaume du Maroc. Et on peut dire que ça fait un beau beau bout de chemin depuis La Rochelle ! Et que l’Espagne aura eu bien de la chance de voir défiler cette jeunesse triomphante en quête de découvertes et de sensations pures

C’est à Meknès, où la seconde partie de l’organisation est arrivée quelques heures plus tôt, pour vérifier le terrain déjà bien préparé, que l’intégralité du Student Challenge 2013 va se retrouver à partir de 16 heures. Pas moins de 160 personnes. C’est du lourd.

Rémi, responsable des équipages est déjà sur le qui-vive et enchaine les coups de fil.
Tout le monde a t’il bien pu prendre le bateau dans des bonnes conditions ? Est ce que tout le monde va bien ? Comment est le moral des troupes ? Il informe chacun, répond à tous. Hors de question qu’un seul parent puisse ressentir la moindre inquiétude…

Il a été vite rassuré. Tout le monde était sur le départ à 7 h à Tarifa. La traversée du détroit n’a reservé aucune mauvaise surprise. Tout s’est bien passé à la douane. Chacun a débarqué à Tanger et pris sa route vers Meknès.

Meknès, une des 4 villes impériales du Maroc, Ameknas en tamazight, signifie le guerrier, le combattant.
Les auspices sont donc excellents et augurent, dans cette grande région vinicole marocaine, d’un magnifique cru 2013.

Du côté de l’organisation, reste à peaufiner l’arrivée du groupe. Récapitulatif des chambres d’hôtel, installation du camion mécanique et des winflags comme des banderoles de bienvenue…

C’est peu avant 16 heures que Clément et Pierre STEUX, équipage 155 sont arrivés les premiers. Heureux, disons plutôt rayonnants…
Très vite, les voitures se sont succédées.
Par groupes ou seules. Toujours dans un vrombissement alimenté de coups de klaxon. Chacun a pris place sur l’immense parking de notre hôtel qui s’est retrouvé métamorphosé en un flot de véhicules multicolores.

Pour beaucoup, c’était le premier contact avec le royaume du Maroc. Sur toutes les bouches, les mêmes sourires radieux desquels sortaient les mêmes adjectifs sur ces premiers kilomètres africains : merveilleux, cosmopolite, insolite, ancestral, majestueux…
Le check in des chambres vite exécuté, les allers et venues ont installé une atmosphère frétillante dans l’hôtel.
Premier moment fort du Students Challenge, Gary Rondelaere et Xavier Leclerc, équipage 237, offrent de nombreux équipements de rugby aux représentants du club de Meknes. Un projet sur lequel, ces deux passionnés d’ovalie ont travaillé depuis plusieurs mois avec l’association Terres en mêlées. Un bel élan de solidarité à l’image des valeurs de ce sport.

Pour l’ensemble des équipages, le rendez vous était ensuite fixé à 19h30 pour le brieff de Jean Pierre Berthet, directeur sportif. Un brieff très important où chaque thème du raid a été abordé, ré-abordé. Où les bases des jours à venir ont été rappelées avec toute l’éloquence qu’impliquent les challenges qui attendent les participants. Ou Jean Pierre Berthet a délayé ses précieux conseils de grand professionnel expérimenté et aguerri.

C’est à 7 heures, demain matin, que les premiers équipages s’élanceront vers Azrou, fier village aux contreforts de l’Atlas. Puis s’ouvriront à tous les portes des espaces désertiques du grand sud.
Objectif 0 pénalité pour gagner, le but étant d’être le plus régulier possible en pointant les différents check-points du parcours ! Une minute d’avance ou de retard, et c’est un point de pénalité !
Ironie du sort que ce 0 soit un but pour ces étudiants !…
Une longue journée de route, ponctuée par un gros tronçon de pure compèt’, pour rejoindre les prochains épisodes de cette magnifique aventure dans les somptueuses contrées du Maroc.
Ce soir, nul doute que chacun veillera à s’assurer une nuit reconstituante et régénératrice.