fbpx
Campus
Partager sur

Unis-Cité salue les annonces du Président de la République sur la montée en puissance du service civique

Unis-Cité salue les annonces du Président de la République sur la montée en puissance du service civique

L'association du service civique « Unis-cité » a salué les annonces de François Hollande

A l’occasion de ses vœux aux acteurs économiques et sociaux prononcés ce 19 janvier, le Président de la République a annoncé sa volonté de généraliser le service civique en atteignant 100 000 volontaires le plus vite possible et 150 000 à l’horizon 2017 avec un principe simple : que tous les jeunes qui en feront la demande puissent le faire. Unis-Cité, association pionnière du service civique en France, se réjouit de ces déclarations et salue la volonté du gouvernement de développer massivement ce dispositif positif et mobilisateur, qui a fait ses preuves.

Les récents évènements ont montré à quel point il est urgent de généraliser cette étape de vie citoyenne et fraternelle, comme une étape naturelle dans la vie de tous les jeunes en France, une étape d’action citoyenne qui doit peu à peu devenir un complément naturel de notre éducation formelle.

Unis-Cité rappelle que le service civique, créé en mars 2010 par un vote quasi-unanime de nos parlementaires, a d’ores et déjà mobilisé plus de 80 000 jeunes, du bac -5 au bac+5, des cités comme des beaux quartiers, qui ont pu, par cet engagement, montrer leur envie de s’engager pour changer la société et servir leur pays. Il permet aux jeunes, par un engagement de 6 à 12 mois d’au moins 24 heures par semaine, de réaliser des missions d’intérêt général réellement utiles pour la collectivité, tout en gagnant une expérience et des compétences utiles pour leur propre avenir.

Faire de ce service civique une vraie étape de mixité sociale pour tous

Alors que des élus, de gauche comme de droite, appellent de leurs vœux l’instauration d’un « nouveau » service national, d’un « nouveau » service civique obligatoire, généralement plus court que le dispositif existant , Unis-Cité rappelle que les études menées par le Conseil d’Analyse de la Société, comme les expériences internationales montrent qu’un service civique court n’aurait aucun impact éducatif sur les jeunes, en plus d’être une usine à gaz à organiser, parce que ne répondant pas aux besoins sur le terrain.

L’expérience d’Unis-Cité, depuis 20 ans, a montré qu’un service civique long et bien encadré, même volontaire dans un 1er temps, peut être l’étape de brassage social et culturel qu’il nous faut proposer à tous nos jeunes. Il faudra pour cela veiller à ce que la montée en puissance concerne avant tout les jeunes les plus éloignés, et à ce que chacune des structures mobilisées dans l’accueil de jeunes en service civique joue le jeu de l’objectif de mixité sociale et culturelle, et fasse de ce temps de service, un temps d’éducation au vivre ensemble dans le respect des différences. Unis-Cité est à la disposition du gouvernement et de l’union républicaine pour relever le défi.

Comunniqué