fbpx
Dossier MCE
Partager sur

Bac 2013 : correction écrite Bac technologique sujet de philosophie 1 : Être libre, est-ce n'obéir à aucune loi ?

Retrouvez tous les sujets, toutes les corrections et les résultats du Bac 2013 sur MCE, correction écrite Bac technologique sujet de philosophie 1 : Être libre, est-ce n’obéir à aucune loi ?

Élèves de terminale technologique, voici en exclusivité le corrigé écrit du sujet de philosophie 1 : Être libre, est-ce n’obéir à aucune loi ?.

Les corrigés du sujet Bac technologique sujet de philosophie 1 : Être libre, est-ce n’obéir à aucune loi ? sont proposés le site le webpedagogique.com.

Découvrez dès le 5 juillet tous les résultats du Bac 2013 en direct sur MCE.

Sujet 1 – Bac philo 2013 – Séries techno

Être libre, est-ce n’obéir à aucune loi ?

Pour le sens commun, la liberté se réduit à faire ce que l’on veut, et ce qui est extérieur à nos propres désirs apparaît alors comme une entrave pour l’accomplissement sans limite et absolu de ces derniers. Ainsi la loi serait vécue de manière négative comme ce qui empêche la réalisation de nos caprices. La loi est-elle une contrainte ? Le problème est de définir la liberté elle même et de montrer son rapport à la loi. Car la définition de la li-berté comme absence de toute loi pose problème dans la mesure où il est impossible de vivre sans limite -à moins de vivre seul- et de ne pas se plier aux lois mêmes de la nature. Comment concilier déterminisme et liberté ? Il faut distinguer l’obligation par contrainte et l’obligation morale qui est la liberté du devoir. Mais alors si être libre c’est obéir à la loi que l’on se donne soi même on peut s’interroger sur la possibilité d’une désobéissance à la loi comme condition même de la liberté ?

I. La loi n’est pas une entrave à la liberté
• La loi de la nature est de l’ordre du déterminisme mais elle n’empêche pas l’homme d’agir et grâce à son libre arbitre de choisir ce qu’il peut faire. Il s’agit comme le dit Des-cartes de « changer ses désirs plutôt que l’ordre du monde ». La liberté ce n’est pas vou-loir changer ce qui ne dépend pas de nous mais ce qui est en notre pouvoir. Volonté libre et déterminisme naturel peuvent donc coexister.

Lire la suite sur LeWebPédagogique.

Christopher Noche