fbpx
Dossier MCE
Partager sur

Bac 2013 : correction écrite Bac général série S sujet de philosophie 1 : Peut-on agir moralement sans s'intéresser à la politique ?

Retrouvez tous les sujets, toutes les corrections et les résultats du Bac 2013 sur MCE, correction écrite Bac général série S sujet de philosophie 1 : Peut-on agir moralement sans s’intéresser à la politique ?

Élèves de terminale S, voici en exclusivité le corrigé écrit du sujet 1 : Peut-on agir moralement sans s’intéresser à la politique ? pour le bac 2013.

Les corrigés du sujet Bac général série S sujet 1 : Peut-on agir moralement sans s’intéresser à la politique ? sont proposés le site le webpedagogique.com.

Découvrez dès le 5 juillet tous les résultats du Bac 2013 en direct sur MCE.

Bac 2013 – Série S – SUJET 1 : Peut-on agir moralement sans s’intéresser à la politique?

Problème : la morale relève de la question du Bien et du Mal et concerne l’individu et ses actions. La politique concerne, elle, la vie de Cité et l’espace publique, le permis et l’interdit au regard de la loi. On distingue en général moral et légal, la justice comme ordre social et comme ordre moral, et la morale est souvent présentée comme ce qui doit prendre le relais d’un légal insuffisant ou l’interroger. Donc morale et politique semblent être deux domaines distincts. Ce sujet difficile exige donc de penser cette distinction et de la penser au rebours de ce qui est souvent vu en cours. En somme, le sujet invite à se demander si on peut être démissionnaire au plan politique ( ne pas être un citoyen vigilant, intéressé et actif) et être suffisant au plan moral? Est-ce que je peux être moral si je ne suis pas un bon citoyen? (alors qu’en cours on se demande plutôt souvent s’il suffit d’être un bon citoyen pour être moral?)

I. On peut semble-t-il agir moralement sans s’intéresser à la politique: la morale relève de la sphère privée et la politique de la sphère publique
La politique, c’est ce qui concerne la vie de la Cité et sa gouvernance dans le sens de l’intérêt général, elle nous concerne en tant que citoyen face à nos concitoyens. La morale concerne, elle, nos actes en tant que sujet et individu face à toute personne. Je peux agir moralement au quotidien avec mes proches et prochains, sans pour autant m’intéresser à la question politique. La morale relève de la sphère privée, de l’universel. J’ai des devoirs en tant qu’homme et par delà les frontières de mon Etat.

Lire la suite sur lewebpedagogique.com

Christopher Noche